in

Shang-Chi : Une épopée d’arts martiaux époustouflante qui brise les attentes

Shang-Chi et la légende des dix anneaux est une épopée d’arts martiaux époustouflante. Le réalisateur Destin Daniel Cretton a livré une histoire intime d’une famille comptant avec des conséquences de grande envergure. Les scènes de combat sont délicieusement chorégraphiées avec un travail de caméra incroyable et visionnaire. Mais la partie vraiment fantastique est que derrière l’excellent cinéma, l’action et les effets visuels de pointe se cache un noyau dramatique qui résonne profondément. Chaque personnage a un enjeu personnel important dans l’histoire. Leurs émotions conduisent un récit convaincant qui a absolument brisé mes attentes déjà élevées.

Il y a mille ans, à une époque de conflit, un guerrier impitoyable (Tony Leung) a décimé ses ennemis avec l’incroyable pouvoir de dix anneaux mystiques. Ils lui ont donné l’immortalité et ont nourri sa soif insatiable de domination. Ses armées se sont déplacées dans l’ombre à travers l’histoire. Conquérant tout sur leur passage jusqu’à ce qu’ils découvrent un ancien village qui protégeait un grand secret. Le guerrier était étonné de rencontrer enfin son égal (Fala Chen) au combat. Elle s’est battue avec un style capable de dévier continuellement son attaque. Il est devenu amoureux d’elle. Contre toute attente, elle ressentait la même chose. Ils ont laissé son sombre passé derrière eux pour fonder une famille.

Des décennies plus tard, au centre-ville de San Francisco, Shaun (Simu Liu) travaille comme valet dans un hôtel chic. Lui et sa meilleure amie depuis le lycée, Katy (Awkwafina), adoptent leur style de vie de sous-performant. Sa famille se demande quand ils grandiront. Shaun et Katy font la course pour le bus après une nuit de karaoké bien arrosé. Soudain, Shaun est confronté à un groupe de voyous dirigé par un homme (Florian Munteanu) avec une épée comme bras. Katy est stupéfaite lorsque Shaun les bat en punissant les prouesses des arts martiaux. Il lui avoue que son vrai nom est Shang-Chi. Son père extraordinairement dangereux l’a enfin retrouvé. Il doit retrouver sa sœur cadette (Meng’er Zhang) immédiatement.

Shang-Chi et la légende des dix anneaux dévoile une série de tragédies à travers des flashbacks. La portée réelle de l’histoire n’apparaît qu’au début d’un superbe troisième acte. Shang-Chi, son père et sa sœur forment une famille dans la tourmente. Il a choisi de s’échapper plutôt que de faire face au fardeau des ambitions de son père. Laissant derrière elle une sœur, qui n’a été que vue et jamais entendue, pour trouver sa propre sortie. Ces choix austères reviennent hanter avec une vengeance. Simu Liu, Tony Leung et Meng’er Zhang sont fascinants dans leurs performances. Le public sera agréablement surpris par le réalisme émotionnel du film.

Shang-Chi et la légende des dix anneaux n’est pas une reprise fatiguée du fil Wuxia combattant des films chinois comme Tigre accroupi Hidden Dragon ou Maison des dagues volantes. Destin Daniel Cretton (Court terme 12, Juste la miséricorde) apporte une nouvelle perspective aux scènes d’action époustouflantes. Les combats ne sont pas exagérément exagérés. La différence réside dans la façon dont le combat est tiré. Une scène passionnante sur un échafaudage à l’extérieur d’un gratte-ciel vous bottera le cul et vous cassera un pied en le faisant. Comme Shang-Chi combat l’armée des Dix Anneaux, la caméra glisse le long d’un motif fluide en zigzag pour capturer l’action insensée sous plusieurs angles extrêmes. C’est un point culminant à coup sûr, mais révélateur du sens aigu du cinéma de niveau supérieur exposé ici.

Les personnages secondaires équilibrent l’action et le drame avec un humour bien placé. Awkwafina et un Ben Kingsley de retour sont hilarants. Ils ajoutent une touche légère sans être stupides. Les fans déçus Iron Man 3 vont adorer le retour de Trevor. D’autres personnages du MCU font leur apparition. Le film se déroule plusieurs mois après le Blip, donc les suites de Avengers : Enjeu se fait encore sentir. Restez pendant et après le générique. Shang-Chi et la légende des dix anneaux est une production de Marvel Studios. Il sortira en salles le 3 septembre par Walt Disney Studios Motion Pictures.

Sujets : Shang-Chi, Disney Plus

Les points de vue et opinions exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de 45secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂