dans

Leprechaun Returns Le réalisateur adorerait faire une suite, mais n’a encore rien entendu

Alors que de nombreux films d’horreur tentent d’injecter de l’humour dans la procédure pour séduire un public plus large, peu parviennent à tenir l’atterrissage. le Lutin La franchise est l’une des rares comédies d’horreur qui se prêtent parfaitement au genre. Le cinéaste indépendant Steven Kostanski a créé 2018 Leprechaun revient comme suite directe du film original de la série. Dans une interview avec ComicBook.com, Kostanski a confirmé son enthousiasme pour faire un autre film dans la franchise.

« Eh bien, je veux dire, le producteur qui m’a embauché pour Leprechaun était celui qui m’a embauché pour le [upcoming] Le jour des morts [TV series], alors j’ai continué cette relation. Mais en ce qui concerne le suivi des suites de Leprechaun, je n’ai rien entendu, mais je serais honnêtement fini de le faire. Si cela arrive, j’adorerais le faire. J’ai eu beaucoup de plaisir à faire ce film et ce fut une expérience formidable. Cela m’a donné une plus grande appréciation pour les films Leprechaun. Je pense que nous avons fait quelque chose qui s’inscrit bien dans cette mythologie, et je pense qu’il y a beaucoup de place pour le continuer. Je n’ai rien entendu, mais si on me demandait de faire un suivi, je serais dedans. « 

La première Lutin qui a été libéré en 1993 a présenté Warwick Davis comme le Leprechaun malveillant titulaire. Après qu’un homme du Dakota du Nord soit tombé sur le légendaire pot d’or caché par le Leprechaun, la créature magique le ramène au Dakota du Nord à la recherche de son or, commettant ainsi une série de meurtres horribles.

Les tranches ultérieures de la série sont devenues de plus en plus ridicules, à mesure que le facteur camp était augmenté et que les films étaient davantage axés sur la comédie que sur l’horreur. Avec Leprechaun revient, Kostanski a tenté de réinjecter une dose d’horreur grave dans la franchise, et le résultat a été salué par la critique et les fans.

Alors qu’une suite de Leprechaun revient pourrait ne pas arriver de si tôt, Steven Kostanski est sur le point de laisser sa marque sur une autre réinvention d’un film d’horreur bien-aimé, George A. Romero’s Le jour des morts, qui est repensé en une mini-série de dix épisodes par SYFY. Kostanski a réalisé quatre épisodes de la série et il promet une nouvelle interprétation ambitieuse et créative du film de zombies classique de Romero.

«En fait, j’ai fini de travailler là-dessus en décembre; j’ai fini par tourner les quatre premiers épisodes de la série. C’est donc une série de dix épisodes; elle a des liens avec le film original. Je ne peux pas entrer dans trop de détails , malheureusement. Je n’ai pas vraiment le droit de dire grand-chose. C’était une affaire très décousue, à petit budget, et j’ai eu beaucoup de plaisir à le faire. Nous avons demandé à Masters FX de fournir à nouveau des effets de créature. Donc Je peux dire que, à tout le moins, les zombies sont super géniaux. C’est une émission très étrange et intéressante, à laquelle je ne pense pas que les gens vont s’attendre. J’ai eu beaucoup de plaisir à la créer et je l’ai vraiment utilisée toutes mes sensibilités à petit budget pour y parvenir. C’était un autre cas, une prémisse très ambitieuse, avec le strict minimum de ressources. Et je pense que cela a généré beaucoup de créativité de la part de l’équipe. « 

Les remarques sur les retours de lutins arrivent de ComicBook.com tandis que le Le jour des morts les commentaires proviennent de Bloody Disgusting.

Sujets: Leprechaun Returns, Leprechaun

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Tu n'avais rien à faire avec la mort - Jean Marchand - Livre
    Récit - Occasion - Bon Etat - Poche Cerf - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • La chômarde et le haut commissaire. Lettre ouverte à ceux qui pensent qu'il n'y a rien à faire - Martin Hirsch - Livre
    Document - Occasion - Bon Etat - OH GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Que faire quand on n'a rien à faire ? - Collectif - Livre
    Jeux - Occasion - Bon Etat - Nathan GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
A lire :  Billie EIlish dit qu'elle est sortie avec des gens en secret depuis qu'elle est devenue célèbre