dans

La seiche montre sa maîtrise de soi, passe le «  test de la guimauve  »

La seiche peut passer le «test de la guimauve» – le fameux test psychologique de maîtrise de soi.

Dans ce cas, les céphalopodes étaient prêts à renoncer aux repas lorsqu’ils savaient que l’attente signifiait qu’ils seraient récompensés par des friandises plus délicieuses, selon une nouvelle étude. Cela fait d’eux les premiers invertébrés connus à montrer leur capacité à se maîtriser.

La seiche commune (Sepia officinalis) – parents des calmars et poulpes – sont des chasseurs sournois et des camoufleurs impressionnants, avec la capacité de disparaître rapidement dans n’importe quel environnement. Ils sont aussi terriblement intelligents; des études antérieures ont montré qu’ils ont une bonne mémoire, peuvent apprendre la valeur de différents types de proies et peuvent utiliser l’expérience passée pour les aider à prédire où trouver de la nourriture.

Mais avant cette étude, il n’était pas clair si ces créatures pouvaient également retarder la satisfaction.

En rapport: Cuties de seiche: photos de céphalopodes changeant de couleur

«La maîtrise de soi est considérée comme la pierre angulaire de l’intelligence, car c’est une condition préalable importante à une prise de décision complexe et à la planification de l’avenir», a déclaré l’auteur principal Alex Schnell, chercheur associé au département de psychologie de l’Université de Cambridge. . Tous les animaux ne partagent pas ce trait, et on pensait auparavant que ceux qui le font, tels que les grands singes, corvidés et perroquets, ont une vie longue et sociale.

Pour voir si un céphalopode devait rejoindre les rangs, Schnell et son équipe ont adapté le fameux «test de la guimauve» pour qu’il plaise à la seiche. Dans les années 1960, Walter Mischel a mené une expérience à l’Université de Stanford pour tester la maîtrise de soi des enfants quand on leur présente une friandise préférée comme une guimauve (ou d’autres friandises telles que des biscuits et des bretzels) et deux options: soit manger une guimauve maintenant, soit attendre 15 à 20 minutes et soyez récompensé avec deux guimauves.

A lire :  Les enseignants peuvent jouer un rôle central dans la propagation du COVID-19 dans les écoles, selon le CDC

Dans l’étude actuelle, l’équipe de Schnell a remplacé les guimauves par des grignotines de fruits de mer, après avoir déterminé ce que six seiches de 9 mois (pas encore complètement adultes) préféraient manger. Il s’est avéré que tous préféraient les crevettes graminées vivantes, suivies de la crevette royale, le crabe de rivage asiatique venant en dernier des trois.

Ils ont ensuite mis en place un appareil à deux chambres avec des tiroirs coulissants transparents. Derrière un tiroir, ils ont placé un repas préféré (comme des crevettes de graminées vivantes) et derrière l’autre, ils ont placé un repas moins préféré (comme le crabe de rivage asiatique). Les portes portaient des symboles indiquant si elle s’ouvrirait avec un retard (un triangle) ou s’ouvrirait immédiatement (un cercle), ce que la seiche a appris à reconnaître.

Le tiroir avec le repas le moins préféré s’ouvrait toujours à la seiche immédiatement, mais l’autre tiroir s’ouvrait après un certain temps. Dans la condition de contrôle, la porte avec la collation préférée ne s’est pas ouverte du tout (un carré). Lorsque la seiche s’est approchée d’une chambre, les chercheurs ont immédiatement retiré la collation dans l’autre.

L'une des six seiches de 9 mois qui ont participé à l'expérience.

L’une des six seiches de 9 mois qui ont participé à l’expérience. (Crédit d’image: Alex Schnell)

Un peu de mystère

La seiche a en effet choisi de retarder la gratification pour marquer un repas plus délicieux si elle savait que la porte s’ouvrirait après un délai; ils ont pu retarder la prise de leur collation de 50 à 130 secondes. Pendant ce temps, ils se sont généralement assis au fond du réservoir pour regarder les deux récompenses, a déclaré Schnell à 45Secondes.fr dans un e-mail.

Parfois, ils se détournaient même de l’option immédiate (moins préférée mais actuellement disponible) «comme pour se distraire de la tentation de la récompense immédiate», a-t-elle déclaré. Cette même technique de distraction a été précédemment observée chez les humains, les chimpanzés, les geais, les perroquets et chiens, elle a dit.

A lire :  Cette boîte dorée produira bientôt de l'oxygène sur Mars. C'est une excellente nouvelle pour les explorateurs humains.

«Pourquoi la seiche a évolué dans sa capacité à se maîtriser est un peu un mystère», a déclaré Schnell. « Cette découverte est un exemple extrême d’évolution convergente parce que les seiches ont des histoires évolutives significativement différentes des singes, corvidés et perroquets les plus couramment étudiés, et pourtant elles partagent la même caractéristique cognitive. » (Évolution convergente se produit lorsque différentes espèces développent des traits similaires indépendamment les unes des autres.)

« La seiche peut tolérer des retards pour obtenir une nourriture de meilleure qualité comparable à celle de certains vertébrés à gros cerveau », ont écrit les auteurs dans l’étude. Ceux-ci incluent les grands singes, les perroquets et les corvidés. Mais les avantages de la maîtrise de soi pour ces animaux sociaux et de longue durée « sont évidents », a déclaré Schnell.

Si ces animaux résistent à la tentation maintenant, ils peuvent avoir de meilleurs résultats à l’avenir et vivre plus longtemps. Par exemple, ces animaux peuvent attendre que d’autres mangent pour renforcer les liens sociaux ou renoncer à la chasse et à la recherche de nourriture pour se donner le temps de fabriquer des outils afin d’optimiser la chasse et la recherche de nourriture à l’avenir, a-t-elle déclaré.

Les avantages pour la seiche sont moins évidents. « Les seiches ne vivent pas longtemps, ne sont pas sociales et ne fabriquent ni ne fabriquent d’outils », a déclaré Schnell.

Les chercheurs émettent l’hypothèse que la seiche a développé la maîtrise de soi en tant que sous-produit d’un trait indépendant: le camouflage. Pour éviter d’être détectée par les prédateurs, les seiches doivent passer de longues périodes de leur journée à se cacher, ne prenant que de brèves pauses pour se nourrir. «Ainsi, la maîtrise de soi a peut-être évolué pour optimiser leur comportement de recherche de nourriture et réduire leur exposition aux prédateurs», a-t-elle ajouté.

A lire :  Le trou noir cultivé en laboratoire se comporte exactement comme Stephen Hawking l'a dit

Les chercheurs ont également testé si le degré de maîtrise de soi chez la seiche était lié à une intelligence supérieure ou, dans ce cas, à la capacité de la seiche à apprendre. Pour ce faire, ils ont formé la seiche à associer la récompense à divers stimuli; Les seiches qui ont exercé une plus grande maîtrise de soi (ont attendu plus longtemps pour obtenir leur nourriture) avaient une meilleure capacité à apprendre, selon les résultats.

Pour lier la maîtrise de soi à l’intelligence, les chercheurs doivent étudier comment la seiche se comporte dans d’autres tests cognitifs tels que la mémoire spatiale et la permanence d’un objet, ce qui signifie qu’il faut comprendre qu’un objet continue d’exister, que vous puissiez le voir ou non, a déclaré Schnell.

Les résultats ont été publiés mardi 2 mars dans la revue Actes de la Royal Society B.

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • La maîtrise de soi et le destin avec les cycles de la vie - Harvey Spencer Lewis - Livre
    Franc-Maçonnerie - Occasion - Etat Acceptable - Dos un peu abîmé, Dos passé, Taché - Rosicruciennes GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • LA DROGUERIE Kit de Lessive - LA DROGUERIE
    Finies les hésitations pour fabriquer sa lessive soi-même! Efficaces et économiques, les produits du Kit Lessive de La droguerie éco s'utilisent tels quels ou en combinaison. Avec peu de produits, concentrés et bien utilisés, vous pouvez vous passer des lessives vendues en grande surface qui ne préservent
  • Shilton Chemise rugby French Club - Bleu marine - XXL
    XXL - Bleu marine - Shilton vous propose sa chemise homme rugby 100% coton. Avec sa coupe droite et ses manches courtes, ce modèle se montre à la fois classe et décontractée. Pour ceux qui cherchent un vêtement passe-partout, cette chemise est adaptée pour différents styles.