in

Comment assurer son activité de freelance

Le freelance est une forme de travail où le travailleur effectue les tâches pour lui-même, il est son propre patron. Être freelance, c’est avoir la liberté de choisir ses projets et ses horaires de travail, cependant cela comporte des risques financiers et administratifs. C’est pourquoi un freelance doit bien être couvert par une assurance de responsabilité civile professionnelle pour protéger ses intérêts.

Pourquoi assurer son activité freelance ?

Les freelances sont des travailleurs indépendants qui ne sont pas employés par une entreprise ou une organisation, mais qui effectuent des tâches pour différents clients. Même s’ils ont beaucoup de liberté et d’autonomie, il y a aussi des risques liés à cette activité qui peuvent être financiers et juridiques. Il est donc important pour les freelances autoentrepreneurs de souscrire à une assurance professionnelle pour se protéger.

Une assurance professionnelle peut couvrir plusieurs formes de sinistres, telles que les erreurs ou les omissions commises dans l’exercice de leur activité, les dommages causés à des tiers, les poursuites judiciaires ou encore les pertes d’exploitation

Bien s’assurer en tant que freelance

Un autoentrepreneur doit savoir prévoir les risques et surtout les identifier pour choisir au mieux son assurance. Il peut commencer seul ou auprès d’un expert d’une compagnie d’assurance. Plusieurs proposent des devis simples et efficaces en ligne comme Hiscox, des assurances qui s’adaptent à vos besoins.

Pour bien s’assurer en tant que freelance, il faudra : 

  • Identifier les risques liés à l’activité. Il faut prévoir les erreurs, les dommages, les poursuites possibles et les pertes d’exploitation.
  • Déterminer les garanties nécessaires. N’hésitez pas à consulter un courtier pour en savoir plus sur vos possibilités.
  • Comparer les offres d’assurance. Par le biais de devis en ligne, comparez le rapport qualité/prix. Assurez-vous de bien comprendre les garanties offertes et les exclusions de chaque offre avant de faire un choix.

Pour un autoentrepreneur, les assurances à considérer sont les assurances RC pro, les assurances multirisques, les assurances flotte automobile ou encore les assurances perte d’exploitation. Attention cependant, les garanties varient selon les contrats, c’est pourquoi il est non seulement important d’en lire les conditions, mais aussi de les comparer entre chaque compagnie qui les proposent.

Gérer sa propre trésorerie sur le long terme fait prendre en compte de ce qui peut tomber dessus à tout moment et des crises passagères auxquelles le freelance doit faire face. Fluctuations de revenus, cotisations sociales, impôts, pertes financières etc, rien n’est à laisser de côté pour un autoentrepreneur et une assurance de responsabilité civile est très recommandée, à défaut d’être obligatoire.

Attention cependant, dans le cadre de certaines activités, les assurances sont bel et bien nécessaires pour pratiquer. Il faut donc bien se renseigner auprès d’un courtier, d’une compagnie ou d’un expert pour rester dans les règles. Les avocats par exemple doivent souscrire à une RC pro, pareil pour les architectes ou encore les ingénieurs. Selon le domaine et le secteur, l’employeur ainsi que les tiers devra faire face à des risques plus ou moins importants qu’il ne pourra pas régler financièrement de son côté en toute sécurité.

Choisissez bien votre assurance et soyez vigilant face aux arnaques.