in

Le roi Grimlock règne dans la série de bandes dessinées d’été ‘Transformers’ d’IDW

Avouons-le, la magnifique bête de métal connue sous le nom de Grimlock est l’un des Autobots les plus cool à avoir jamais émergé de la planète Cybertron, et plus il se livre à des méfaits aventureux dans le vaste univers des « Transformers », mieux c’est.

Maintenant, IDW Publishing couronne ce gargantuesque T-rex Dinobot avec sa propre série de bandes dessinées cet été intitulée « Transformers: King Grimlock » pour une saga d’épée et de sorcellerie qui ne manquera pas de susciter une réponse enragée des fans.

« King Grimlock » est la première de deux séries d’événements de cinq numéros arrivant en août d’IDW qui comprend également les détournements de dimensions parallèles de « Transformers: Shattered Glass ».

En rapport: Transformers: The Last Knight’ sert la technologie de l’espace réel

Transformers: King Grimlock #1 e-book | 4,99 € sur Amazon
Grimlock, le T-rex transformateur des Dinobots de l’univers Transformers, joue dans sa propre mini-série de science-fiction/fantastique d’IDW.View Deal

Grimlock, cet adorable (et terrifiant) robot spatial transformateur T-rex, jouera dans sa propre mini-série de bandes dessinées Transformers pour l’été 2021. (Crédit image : IDW)

Écrit par Steve Orlando (« Wonder Woman », « Justice League of America ») et injecté d’œuvres d’art épiques d’Agustin Padilla (« Dungeons & Dragons », « Suicide Squad ») et de couleurs de Jeremy Colwell, « King Grimlock » jette l’un des les personnages les plus emblématiques des « Transformers » dans un royaume de monstres fantastiques et de pouvoirs mystiques.

Dans un monde brutal où le plus fort règne avec l’épée et le fer, le féroce Grimlock découvre une nouvelle opportunité de prouver qu’il est le plus fort qui ait jamais vécu. Mais comme Grimlock et le barbare humain Arko l’apprennent rapidement, parfois la force brute pure ne suffit pas.

« « King Grimlock » est un rêve vertigineux qui prend vie, une histoire si grande et si sauvage que je n’étais pas sûr que l’univers « Transformers » puisse le contenir», a déclaré Orlando. « C’est une épopée science/fantastique unique en son genre pour les fans nouveaux et anciens, que vous suiviez l’animation des années 80, les émissions modernes des années 00, les superproductions sur grand écran, les décennies de bandes dessinées incroyables , ou si vous avez été intrigué par les figurines d’action Grimlock sur l’étagère. Tout le monde est le bienvenu ! »

En rapport: ‘Transformers: Dark of the Moon’ a des touches réelles de la NASA

Une couverture alternative pour le grand jour de Grimlock dans une nouvelle mini-série d’IDW. (Crédit image : IDW)

Cary Nord est l’artiste lauréat du prix Eisner de « Conan le Barbare » de Marvel et ici, il livre la couverture idéale du premier numéro pour compléter le thème de haute fantaisie de « Transformers: King Grimlock ». Des variantes supplémentaires seront proposées aux détaillants et aux fans, y compris Cover B par l’artiste de la série Agustin Padilla, et une édition d’incitation pour les détaillants mettant en vedette l’art de Mateus Santolouco.

« En mettant en lumière un personnage bien-aimé comme Grimlock dans un fantasme barbare épique, Steve, Agustin et Jeremy créent une histoire emblématique qui élargit la compréhension de qui est Grimlock et de ce que peut être une histoire de Transformers », a déclaré l’éditeur David Mariotte. « De plus, un T-rex robotique de deux étages combat des dragons, des magiciens et des monstres, ce qui est génial. »

« Transformers: King Grimlock #1 » d’IDW débarque dans les magasins et les détaillants en ligne le 4 août.

Suivez-nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Dans la combi de Thomas Pesquet - Tome 0 - Dans la combi de Thomas Pesquet
  • Le Club des Cinq - T1: Le trésor de l'île