dans

La NASA et l’ASC découvrent des trous dans le Canadarm2 de la station spatiale causés par des débris orbitaux

Plus de 23 000 objets en orbite sont suivis par la NASA pour s’assurer qu’ils ne s’écrasent pas sur les satellites ou l’ISS en orbite autour de la Terre. Tout le monde fait des erreurs et parfois des collisions dans les centres commerciaux peuvent avoir lieu. Récemment, la NASA et l’Agence spatiale canadienne (ASC) ont découvert que des débris orbitaux avaient heurté le Canadarm2 de l’ISS. La contribution du Canada à la Station spatiale, la station de 17 mètres de long Bras robotique qui a participé à l’assemblage de l’ISS. Il donne un coup de main en effectuant la maintenance du laboratoire en orbite, en déplaçant les fournitures, l’équipement et parfois même les astronautes et en effectuant également des « captures cosmiques » en attrapant les véhicules en visite et en les amarrant.

Un trou d'environ 5 mm de diamètre est visible sur le bras.  Crédit image : NASA/Agence spatiale canadienne

Un trou d’environ 5 mm de diamètre est visible sur le bras. Crédit image : NASA/Agence spatiale canadienne

Les dommages causés par la collision ont été constatés lors d’une inspection de routine par l’ASC et la NASA le 12 mai. Selon un communiqué de presse par CSA, un trou d’environ 5 mm de diamètre est visible sur le bras. Mais le Canadarm2 est toujours fonctionnel. Les dommages au bras robotique se sont limités à la couverture thermique et à la flèche du bras.

L’ASC a déclaré avoir pris les images de la zone touchée avec la NASA et avoir évalué l’impact sur la base de celles-ci. Il a ajouté que les deux agences spatiales rassembleront plus de données, puis concluront l’analyse.

Une vidéo du Canadarm2 endommagé a également été partagée par Espace.com. Il montre les dommages causés au bras robotique après avoir été touché par les débris orbitaux.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂