dans

Renault. «Nous ne développons plus de nouveaux moteurs diesel»

Renault. «nous Ne Développons Plus De Nouveaux Moteurs Diesel»

«Nous ne développons plus de nouveaux moteurs diesel». Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie chez Renault, le dit dans un entretien avec la publication française Auto-Infos, en marge de l’événement eWays du constructeur français.

C’est lors de cet événement que nous avons découvert le Renault Mégane eVision, un hayon électrique et… avec des gènes croisés, qui arriveront sur le marché à la fin de l’année prochaine. Gilles Le Borgne a fait savoir à quoi s’attendre de cette proposition et notamment de CMF-EV, la nouvelle plateforme modulable et exclusive de tramways qui servira de base.

Ainsi, étant modulaire et flexible, il aura deux versions, courte et longue, avec des empattements compris entre 2,69 m et 2,77 m. Il pourra accueillir des batteries de 40 kWh, 60 kWh et 87 kWh, selon Le Borgne. Prenant l’exemple de Mégane eVision, il utilise la version courte du CMF-EV et l’associe à la batterie de 60 kWh, garantissant une autonomie allant jusqu’à 450 km (également aidée par l’aérodynamisme soigné, souligne Le Borgne).

Renault Captur 1.5 dCi © Thom V. Esveld / Raison automobile

Il ne montrera pas seulement le service sur la nouvelle Mégane eVision. CMF-EV donnera naissance à une nouvelle génération de véhicules électriques, à l’image de MEB au sein du groupe Volkswagen, au service des partenaires de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi – la Nissan Ariya sera la première à profiter de cette nouvelle plateforme.

Nouveaux moteurs diesel chez Renault? Ne compte pas dessus

Le CMF-EV s’est avéré être le point de départ pour approfondir le sujet de l’électrification automobile, qui se déroule déjà à un rythme rapide (plus à cause de la réglementation que du marché), et quelles implications cela aura pour l’avenir de moteurs à combustion chez Renault.

Gilles Le Borgne décrit en quelques mots ce à quoi il faut s’attendre. La transition sera progressive et il est prévu qu’en 2025, 15% des ventes (Europe) seront des véhicules électriques (y compris les hybrides brancher, qui permettent la mobilité électrique). En 2030, ce chiffre devrait passer à 30%.

Comme il le souligne, en tenant compte des réglementations qui l’accompagnent (pour réduire le CO2), après 2025, tous les véhicules encore équipés d’un moteur à combustion interne seront, d’une manière ou d’une autre, électrifiés / hybridés.

C’est dans ce contexte que son annonce apparaît que, chez Renault, on ne développe plus de nouveaux moteurs diesel, car si c’est pour s’hybrider, il est plus logique (au moins économique) d’utiliser des moteurs à essence. Nous avons récemment rendu compte d’un nouveau trois cylindres essence 1.2 TCe que Renault développe, précisément dans le but d’équiper les futurs hybrides de la marque.

Cela ne signifie pas pour autant que les moteurs diesel de Renault soient déjà hors catalogue. Le Borgne dit qu’ils resteront encore présents dans le portefeuille de Renault pendant encore quelques années, mais pas beaucoup plus.

Renault Clio 2019, dCI, manuelle

1,5 dCI, avec boîte manuelle à cinq vitesses.

Diesel estampé

Alors qu’une autre publication française avance, L’Automobile Magazine, l’entrée de la norme Euro6D en janvier 2021 devrait être à l’origine d’une première vague d’abandons de modèles de moteurs diesel sur le marché. Le respect de l’Euro6D peut entraîner des adaptations coûteuses aux moteurs existants, un investissement difficile à justifier compte tenu de variables telles que le nombre de ventes (à diminuer) ou des coûts de fabrication supplémentaires.

Dans d’autres cas, cet abandon prématuré des moteurs diesel pourrait s’inscrire dans une stratégie plus large de «réorientation» de ces clients vers les nouvelles propositions hybrides / électriques qui arrivent sur le marché de plusieurs constructeurs. Des propositions fondamentales pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 et ne pas payer les lourdes amendes.

Selon L’Automobile Magazine, parmi les modèles qui abandonneront les moteurs diesel dès 2021, il y en a plusieurs de Renault. Parmi eux, le Captur et le nouvel Arkana qui incluent déjà des moteurs hybrides dans leur gamme brancher.

Nous nous dirigeons vers la fin du (moteur) Diesel.

Gilles Le Borgne, responsable de l’ingénierie chez Renault

Sources: Auto-Info, L’Automobile.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

A lire :  Jeep Wrangler 4xe. Même l'icône du tout-terrain n'échappe pas à l'électrification
Pour Novembre. La Nouvelle Toyota Yaris Arrive Pour Bousculer Le

Pour novembre. La nouvelle Toyota Yaris arrive pour bousculer le segment

Iphone 12, «le Chargeur Magsafe Peut Endommager Les Cartes De

iPhone 12, «Le chargeur MagSafe peut endommager les cartes de crédit»: les conseils d’Apple