dans

«  Les zones sans LGBT n’ont pas leur place dans l’Union européenne  »

La présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen (JOHN THYS / AFP via Getty Images)

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a condamné l’introduction de «zones sans LGBT» en Pologne, insistant sur le fait qu’elles n’ont «aucune place» au sein de l’Union européenne.

Les homosexuels ont sonné l’alarme face à la montée de la haine anti-LGBT + en Pologne, où des politiciens du parti de droite au pouvoir Droit et Justice ont attisé l’homophobie avec une série d’attaques très médiatisées contre le supposé «agenda LGBT», tandis que Les gouvernements locaux ont déclaré des «zones franches LGBT +» couvrant désormais plus d’un tiers du pays.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen: « Les zones sans LGBTQI sont des zones sans humanité. »

Ursula von der Leyen, chef de la Commission européenne, a répondu aux appels des députés européens à aborder la question dans un discours prononcé devant le Parlement européen mercredi 16 septembre.

Le politicien allemand a déclaré: «Je ne me reposerai pas lorsqu’il s’agira de construire une union pour l’égalité.

«Un syndicat où vous pouvez être qui vous êtes et aimer qui vous voulez – sans crainte de récrimination ou de discrimination.

«Parce qu’être vous-même n’est pas votre idéologie. C’est votre identité, et personne ne pourra jamais vous l’enlever.

«Je veux donc être clair: les zones sans LGBTQI sont des zones sans humanité. Et ils n’ont pas leur place dans notre syndicat.

Elle a ajouté: «Et pour s’assurer que nous soutenons l’ensemble de la communauté, la Commission européenne proposera bientôt une stratégie pour renforcer les droits des LGBT +.

«Dans ce cadre, je ferai également pression pour la reconnaissance mutuelle des relations familiales dans l’UE. Si vous êtes parent dans un pays, vous êtes parent dans chaque pays. »

Elle n’a cependant pas désigné la Pologne par son nom, ni décrit les mesures spécifiques qui seraient prises pour contester le pays sur la question.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen (Jonathan Raa / NurPhoto via Getty Images)

La Pologne accusée d’avoir enfreint les directives de l’UE avec une hystérie anti-LGBT +.

Lundi, plus de 400 personnes LGBT + en Pologne qui font face au risque de discrimination dans le pays ont déposé des plaintes juridiques auprès de la Commission européenne concernant les soi-disant chartes familiales et les «zones sans LGBT», qui, selon eux, enfreignent les directives de l’UE sur la non-discrimination. et les droits du travail.

Les organisations polonaises de défense des droits LGBT + KPH (Campagne contre l’homophobie) et Fundacja Równości (La Fondation pour l’égalité) ont rejoint ILGA-Europe pour soumettre leurs propres plaintes.

Mirosława Makuchowska de KPH a déclaré: «Les personnes LGBT + vivant dans des« zones sans LGBT »ne peuvent plus attendre. Des centaines de plaintes ont été envoyées à la CE, car les droits fondamentaux sont quotidiennement violés.

« Il est grand temps que la CE et le Conseil agissent – les citoyens demandent le déclenchement immédiat d’une procédure d’infraction et d’agir enfin. »

Miko Czerwiński de Fundacja Równości a ajouté: «En travaillant dans les soi-disant« zones sans LGBT », nous voyons les effets néfastes que cela a sur les personnes LGBT +.

«Ils perdent leur emploi ou leurs contrats, sont exclus des communautés locales et sont violemment attaqués dans leurs propres villes.

«La Fundacja Równość a également déposé des plaintes auprès de la CE car on nous a refusé l’accès à un centre culturel financé par l’UE au motif que nous voulions organiser un ‘événement idéologique’, tandis qu’un événement homophobe a été autorisé à se dérouler.

«Les exemples de discrimination et de violence fournis dans l’ensemble des 400 plaintes individuelles envoyées à la CE montrent à quel point la Pologne viole sérieusement les droits fondamentaux.»

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Busco Baignoire compacte 170x70 sans hydromassage - Version 2 (comme dans l'image) -
    Baignoire compacte 170x70 sans hydromassage avec 2 panneau, cadre colonne de drainage Robinetterie en option LE BAIN N'EST PAS HYDROMASSAGE
  • Dans la Combi de Thomas Pesquet
    9782205076394
  • Kokoon Design Mange debout table haute couleur noir 2 places l60cm
    Il existe mille et une raisons d'aimer la table haute MILLIE. MILLIE ravira les professionnels de la restauration comme les particuliers qui vivent dans un espace design réduit. Son style industriel, moderne et raffiné se fondra sans peine dans la plupart des intérieurs, et ajoutera une touche de légreté et d'élégance votre cuisine. Sa tablette en bois mélaminé est fixée sur une structure géométrique en métal peint dotée de plusieurs repose-pieds. Il ne vous reste plus qu' choisir de jolis tabourets de bar pour accompagner MILLIE. PLUS EN DTAILS : Nombre de places : 2Dimension : Longueur (cm) : 60 Largeur (cm) : 60 Hauteur (cm) : 102 Poids du produit (kg) : 17,8Extérieur : Usage extérieur : Non Résistance aux U.V. : NonCouleur(s) : Couleur principale : Noir Couleur secondaire : Noir Couleurs disponibles : NoirMatire(s) : Matire : Bois Matire d'assemblage : Métal Matire de la structure : Métal peint noir Matire des tablettes : Bois mélaminé noirInformation(s) complémentaire(s) : Garantie : 1 an Assemblage prévoir : Oui