in

Volkswagen commence à tester ses véhicules autonomes de niveau 4 en Europe avec une version électrique du légendaire microbus

À l’époque hippie, le microbus Volkswagen était une icône. Il y a quelques mois, le constructeur allemand a présenté une version électrique et maintenant il a annoncé qu’il commencerait cet été à tester ses voitures autonomes de niveau 4, avec le objectif d’offrir le premier service de covoiturage autonome en Europe d’ici 2025.

Après de multiples retards, Volkswagen lance cet été en Allemagne les tests qui constitueront la base de son service de voiture autonome. Pour cela, le constructeur allemand s’est associé à Argo AI, une société également financée par Ford, avec qui ils partageront les avancées de ce type de véhicule.

Volkswagen s’associe à Argo AI et Ford pour démarrer son service de voiture autonome

Les tests marquent le début du développement du service de voiture autonome en Europe. Un type de test où Waymo (Google) est la société de référence depuis quelques années. Grâce à l’alliance avec Argo AI, Volkswagen veut commencer à combler l’écart.

L’ID Buzz ne sera mis en vente qu’en 2023, mais c’est celui qui a été choisi pour réaliser ces tests. Le microbus emblématique sera utilisé dans un installations près de l’aéroport de Munich, dans une installation d’essai similaire à celle d’Argo à Pittsburgh. Pour le moment, il n’est pas précisé que le véhicule circule sur les routes publiques allemandes, bien qu’il ne soit pas exclu qu’il effectue des trajets spécifiques.

Les plans de Volkswagen incluent le lancement du service d’autopartage autonome à Hambourg en 2025 et sous la marque MOIA. Un atterrissage progressif qui atteindra éventuellement plus de villes si les tests se passent bien.

L’objectif initial était d’avoir ces véhicules autonomes de niveau 4 d’ici 2022, mais tant la pandémie que peut-être les difficultés techniques des voitures autonomes ont entraîné un retard dans le calendrier.

Argo AI a reçu un investissement de 2,6 milliards de dollars de Volkswagen et un autre milliard de dollars de Ford. Un investissement puissant pour tenter de faire de l’atterrissage des voitures autonomes une réalité.

En Engadget | Un an et demi après le premier coup de voiture autonome: moins de bombes, plus de recherches et de nouvelles questions

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂