in

Venom: Let There Be Carnage Sneak Peek transforme Woody Harrelson en un monstre de rage

Carnage est né de la mort dans le dernier clip de la prochaine suite de Sony Venom: Let There Be Carnage. La nouvelle séquence passionnante présente Woody Harrelson dans le rôle du tueur en série Cletus Kasady, dont le corps est repris par le méchant symbiote préféré des fans lors de son exécution, sauvant le meurtrier psychotique d’une mort certaine et amenant enfin Carnage au grand écran.

Composé d’une série de coups d’argent, comme ceux que les fans du super-vilain de Marvel attendaient depuis un certain temps, le clip taquine une partie du chaos et de la destruction qui seront certainement effectués par l’envahisseur extraterrestre. Arborant le même schéma de couleurs et le même look tentaculaire que dans les pages des bandes dessinées Marvel, cette version sur écran argenté de Carnage aura une variété de pouvoirs différents pour mener à bien ses plans diaboliques.

« Ses bras et ses jambes ont la même priorité que ses autres tentacules. Il est comme l’homme de Vitruve », a expliqué précédemment Sheena Duggal, superviseur des effets visuels. « En fin de compte, c’est comme combattre une créature faite de fil de fer barbelé et comme un buisson de ronces – il est si vicieux et armé et puissant et dangereux. Même s’il ne fait que vous frapper avec un tentacule, il est tout couvert de rasoirs et de barbes, vous êtes va juste s’en tenir à lui et être déchiré en lambeaux. »

Reprise plus d’un an après les événements de Venin (2018), le journaliste d’investigation Eddie Brock a du mal à s’adapter à la vie en tant qu’hôte du symbiote extraterrestre Venom, qui lui confère des capacités surhumaines afin d’être un justicier mortel. Brock tente de relancer sa carrière en interviewant le tueur en série Cletus Kasady, qui devient l’hôte du symbiote Carnage et s’échappe de prison après une exécution ratée.

Réalisé par le Seigneur des Anneaux la star Andy Serkis d’après un scénario de Kelly Marcel, d’après une histoire qu’elle a écrite avec Tom Hardy, Venom : qu’il y ait un carnage met en vedette Hardy dans le rôle d’Eddie Brock et de son alter ego extraterrestre Venom aux côtés de Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott, Stephen Graham et Woody Harrelson dans le rôle de Cletus Kasady AKA Carnage.

Malgré le dénigrement critique reçu par le premier film, le public est ravi de retourner dans le monde de Venin, beaucoup se demandent s’il va enfin faire allusion (ou même inclure) un camée ou un croisement avec l’univers cinématographique Marvel Homme araignée, joué par Tom Holland. Reste à savoir si Holland ou Spidey figureront, mais la star Tom Hardy a récemment révélé son espoir que les personnages se rencontrent éventuellement. « Il y a un Venom-Verse, il y a un Spider-Verse, il y a des multivers, il y a toutes sortes de canons, de traditions et de mythologies à explorer à la fois latéralement et dans le temps », a déclaré l’acteur. « Je pense qu’avec les bonnes personnes et la bonne planification, et les commentaires du public, et comprendre qu’il s’agit de faire les bons choix au bon moment … Même avec la prévoyance de comprendre où les choses peuvent déjà aller ou où ils souhaitent aller, c’est une combinaison de tous ceux dans l’alchimie de ce qu’elle sera. »

Heureusement, les fans n’ont pas à attendre trop longtemps pour voir Venin affronter Carnage, avec Venom : qu’il y ait un carnage devrait être publié le 1er octobre 2021, après avoir été retardé par rapport à une date initiale d’octobre 2020 en raison de la situation mondiale actuelle. Cela nous vient grâce à Une prise de nouvelles.

https://comicbook.com/movies/news/venom-2-carnage-transformation-clip-scene/

Sujets : Venin 2, Venin

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂