dans

Une station spatiale internationale frappée par des débris orbitaux lors d’une «  frappe chanceuse  » (vidéo)

Un morceau de débris spatial a percuté le bras robotique de la Station spatiale internationale, mais les opérations à court terme ne devraient pas être affectées, selon les agences impliquées.

Des opérateurs robotiques ont remarqué un trou dans le Canadarm2 de la station fourni par l’Agence spatiale canadienne, qui est en service en orbite depuis 2001, lors d’une inspection de routine le 12 mai, ont déclaré les responsables de l’ASC dans un article de blog vendredi 28 mai. Les officiels ont qualifié le trou de «coup de chance» étant donné la taille relativement petite du bras, qui mesure 17,6 mètres de long et a un diamètre de seulement 14 pouces (35 centimètres).

La taille du trou n’est pas apparente sur les photos; la photo ne précise pas non plus si les débris ont traversé le bras. Cependant, il semble que le rôle du Canadarm2 pour maintenir la station spatiale correctement entretenue puisse se poursuivre sans interruption, après un travail minutieux de la part de l’ASC et de la NASA.

Ces images de la NASA et de l’Agence spatiale canadienne montrent l’emplacement d’une frappe de débris spatiaux sur le bras du robot Canadarm2 de la Station spatiale internationale repéré le 12 mai 2021 et diffusé le 28 mai. (Crédit d’image: NASA / Agence spatiale canadienne)

« Les résultats de l’analyse en cours indiquent que les performances du bras restent inchangées. Les dommages sont limités à une petite section de la flèche du bras et de la couverture thermique », a déclaré l’ASC dans le billet de blog.

Le Canadarm2 devait bientôt déplacer une main robotique canadienne, Dextre, dans un endroit pour remplacer un boîtier de commutation d’alimentation défectueux appelé le module de commande à distance de l’alimentation; CSA a ajouté que le fonctionnement ne devrait en aucun cas être affecté. Le Canadarm2 et Dextre sont généralement exploités à partir du siège social de l’ASC près de Montréal, au Québec.

Les débris orbitaux sont une préoccupation croissante en orbite terrestre basse en raison du nombre de lancements de CubeSat qui y arrivent dans des flottes pour le service haut débit et d’autres applications. (En effet, SpaceX envoie désormais des lots de Starlinks dans l’espace presque chaque semaine, y compris le mercredi 26 mai)

Certaines de ces orbites se croisent là où la station spatiale fonctionne à une inclinaison de 52 degrés, à environ 200 miles (450 km) d’altitude, mais la poussière spatiale naturelle et d’autres objets constituent également une menace. « Un certain nombre d’objets minuscules – allant des particules de roche ou de poussière aux taches de peinture provenant des satellites – sont… trop petits pour être surveillés », a déclaré l’ASC dans le billet de blog.

Les équipages en orbite ont déjà vu des trous dans les panneaux solaires des stations spatiales, comme un «trou de balle» dont l’astronaute canadien Chris Hadfield a tweeté lors de sa dernière mission en 2012-13. «Trou de balle – une petite pierre de l’univers a traversé notre panneau solaire», a écrit Hadfield en avril 2013, soupçonnant que le trou était causé par une minuscule roche spatiale appelée micrométéoroïde. « Heureux qu’il ait raté la coque. »

Le réseau américain de surveillance spatiale surveille de près au moins 23 000 débris spatiaux connus de la taille d’une balle molle ou plus en orbite; si quelqu’un s’approche de l’ISS, la station peut légèrement modifier sa position ou la NASA peut demander à ses équipages de se mettre à l’abri, ce qui s’est produit pour la dernière fois en septembre.

Les dommages causés par les roches spatiales ou les débris en orbite sont l’une des principales menaces pesant sur les opérations de l’ISS, avec le vieillissement naturel (certaines parties étant en orbite depuis 1998). La NASA lutte contre le problème du vieillissement par un entretien régulier et des remplacements.

La série de bras robotiques du Canadarm a un statut presque emblématique dans le pays qui a créé la technologie. Le Canadarm2 orne l’arrière du billet de 5 € canadien, avec Dextre et un astronaute.

Le Canadarm original, qui a servi le programme de la navette spatiale entre 1981 et 2011, a déployé de nombreux satellites et missions spatiales, comme le télescope spatial Hubble, avec l’un des bras plus tard adapté en un boom robotique pour aider à rechercher des tuiles cassées sous l’espace. Navette. Dextre, pour sa part, a été lancé en 2008 en tant que «bricoleur» pour l’installation et le remplacement d’équipements ou de composants, en plus de servir de banc d’essai pour les technologies robotiques, indique le CSA sur son site Internet.

Plus récemment, le gouvernement canadien a annoncé des plans pour un Canadarm3 avancé en 2019 qui servirait d’assistant robotique adaptatif à l’intelligence artificielle sur la station spatiale Gateway prévue par la NASA. Les contributions robotiques du Canada permettent au pays de faire voler des astronautes et des scientifiques dans l’espace à l’aide de matériel américain; l’engagement du Canadarm3 a obtenu la promesse de la NASA de placer un Canadien dans la mission en orbite lunaire Artemis 2.

Suivez Elizabeth Howell sur Twitter @howellspace. Suivez nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • LEGO Ideas 21321 - La Station Spatiale Internationale (864 pièces)
    Les constructeurs vont mettre leurs talents à l’épreuve avec le modèle LEGO Ideas de l’ISS (21321) à exposer, comprenant 2 segments rotatifs équipés de 8 « panneaux solaires » réglables, un Canadarm2 articulé et d’autres détails réalistes à découvrir au fil de la construction. Ce modèle de l'ISS est livré avec un présentoir, 2 microfigurines d'astronautes, une mini-navette de la NASA à construire et 3 mini-vaisseaux cargo, pour réaliser une spectaculaire pièce d'exposition et faire revivre le souvenir nostalgique des projets LEGO de l’enfance. Le set comprend également un livret de 128 pages rempli d’informations fascinantes sur la station spatiale internationale, le fan créateur du modèle, son designer LEGO ainsi qu’un hommage célébrant le 10ème anniversaire du thème LEGO Ideas. Magnifique idée de cadeau à s'offrir ou à offrir à Noël ou pour un anniversaire aux passionnés de l'espace, aux constructeurs de 16 ans et plus ou à tout constructeur LEGO expérimenté, ce set de 864 pièces, à construire seul ou entre amis, offre des heures de plaisir créatif. Complément idéal pour Lego 21309 NASA Apollo Saturn V, 10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander, 21312 Les femmes de la NASA et 21104 Curiosity Rover NASA Laboratoire Scientifique pour Mars 21104. Ce kit de construction pour adultes représentant l’ISS (la station spatiale internationale) mesure plus de 20 cm de haut, 31 cm de long et 49 cm de large, et constitue un superbe modèle à exposer qui attirera tous les regards.
  • LEGO®-City La station spatiale lunaire Enfant de 6 Ans et Plus, Jouet de Construction, 412 Pièces 60227
    Inclut 4 figurines LEGO City : 2 astronautes et 2 membres d'équipage, plus un robot. La station spatiale comprend 3 modules détachables avec des toits amovibles : un module salon avec un tapis de course, un lit antigravité et un écran TV, un module labo avec une brique lumineuse et des outils de recherche, un module cuisine avec des plantes et un four à pizza, plus un sas central. Les modules peuvent être assemblés de différentes façons autour du sas central ou au-dessus de celui-ci. Ce jouet inspiré par la NASA comprend également un satellite détachable avec des panneaux solaires qui se replient, ainsi qu'une navette spatiale détachable avec un espace de stockage et un cockpit qui s'ouvre. Les accessoires incluent des outils de réparation, une pizza, 2 géodes avec des cristaux bleus (nouveauté de juin 2019), un casque avec une visière bleue et une combinaison d'activité extravéhiculaire avec une visière dorée, plus un séparateur de briques. L'appli LEGO Life permet d'accéder aux instructions de montage intuitives Instructions PLUS. Celles-ci accompagnent les constructeurs, même les plus jeunes, dans le processus de construction, avec des fonctions de zoom, de rotation et un mode fantôme pour visualiser leurs créations. L'appli LEGO Life peut être téléchargée sur l'app store Android ou iOS. L'autorisation des parents est requise pour pouvoir se connecter. Cette amusante station spatiale à construire constitue un cadeau magnifique pour les enfants. La navette mesure plus de 4 cm de haut, 12 cm de long et 12 cm de large. Le satellite mesure plus de 3 cm de haut, 5 cm de long et 17 cm de large. Le module cuisine mesure plus de 7 cm de haut, 13 cm de long et 8 cm de large.