in

Une étude ne révèle aucune relation entre les jeux vidéo et l’agressivité

Les jeux vidéo ont longtemps porté le stigmate d’être apparemment responsables de l’agressivité et du comportement antisocial des jeunes. Cette perception a pu être modifiée grâce aux résultats d’une étude menée pendant dix ans.

«Cyberpsychologie. Behaviour, and Social Networking »a publié ses résultats, qui ne retrouvent aucune relation entre les enfants exposés à des jeux vidéo violents et ceux qui ont présenté une augmentation considérable de l’agressivité à l’adolescence, tout cela à travers un groupe de 500 participants avec un âge moyen de 14 ans, dans lequel l’impact de titres tels que « Grand Theft Auto».

Vous pourriez aussi être intéressé par: Sachez quels sont les jeux les plus attendus de 2021

Ceux qui ont joué à des jeux vidéo violents pendant de nombreuses heures à l’adolescence n’ont pas montré d’augmentation notable de leurs comportements agressifs pendant leur adolescence par rapport à ceux qui n’ont joué que quelques heures. Les chercheurs affirment que certains des enfants auraient utilisé les jeux pour gérer l’anxiété.

Les participants ont été divisés en trois groupes: les premiers ont joué des titres violents principalement pendant l’enfance et ils ont diminué à mesure qu’ils grandissaient. Le deuxième groupe a joué une quantité modérée qui a augmenté en vieillissant. Le troisième a commencé avec très peu de temps de jeu qui augmentait. Les résultats n’ont pas montré de grandes différences entre le premier et le troisième groupe, tandis que le second a montré les niveaux d’agressivité les plus élevés.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Les créateurs de «Elden Ring» remercient les fans pour leur soutien

Cette étude particulière est remarquable en raison du temps qui a été investi lors de sa réalisation. Cependant, il est difficile de mesurer l’impact à long terme qui pourrait se produire dans une étude traditionnelle, mais cela présente certainement une compréhension plus claire de la question.

Certains participants n’ont peut-être pas été entièrement honnêtes lors de leurs questionnaires réguliers, ce qui pourrait modifier les variables à analyser à travers leurs réponses, ce qui est un facteur à considérer. Cependant, le grand nombre de participants et le temps mis pour le réaliser semblent lui conférer une validité indéniable.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂