in

« The French Dispatch » reçoit une ovation debout de 9 minutes à Cannes

Après une longue attente due à la pandémie, Wes Anderson a enfin pu lancer « The French Dispatch », son film le plus récent, au Festival international du film de 2021 à Cannes, projetant une histoire qui a été décrite comme « Une lettre d’amour à journalistes et leur travail.

Bill Murray, Adrien Brody, Timothée Chalamet, Tilda Swinton et Elisabeth Moss ne sont que quelques-unes des stars qui font partie d’un casting multi-stars, avec lequel Anderson raconte une histoire structurée sous la forme d’une anthologie qui rassemble diverses intrigues qui tournent autour d’un journal en France au début du 20ème siècle.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Zendaya s’étonne de la polémique sur Lola Bunny



Wes Anderson a assisté à la première du film au Festival de Cannes avec son large éventail d’acteurs. Certaines images qui n’ont pas mis longtemps à atteindre les réseaux sociaux présentent les applaudissements intenses des assistants à la projection, qui, au milieu des acclamations et des éloges, ont prolongé leur ovation pendant près de neuf minutes, une marque difficile à atteindre compte tenu de la réputation du public au prestigieux Festival.

Variety rapporte qu’après la projection du film, Wes Anderson a annoncé à la foule ce qui suit : « J’espère que nous reviendrons avec un autre bientôt. Merci ». Les critiques n’ont pas tardé à présenter les premières impressions de « The French Dispatch ». Alors que Variety note que « chaque costume, objet et choix de casting ont été faits avec un sens révérencieux de l’absurde », IndieWire appelle le film « une explosion attachante et libérée de l’esthétique andersonienne ».

Vous pourriez aussi être intéressé par: James Gunn exerce une autocritique sévère du cinéma de super-héros

Peu de temps avant sa première, l’acteur Owen Wilson a qualifié le film de « si original et unique », louant la gestion de ses intrigues, mettant l’accent sur une histoire mettant en vedette Benicio Del Toro et Léa Seydoux. Wilson, qui a déjà joué sept fois pour Anderson, joue aux côtés de Frances McDormand, Saoirse Ronan et bien d’autres.

Léa Seydoux n’a pas pu assister à la première en raison de sa mise en quarantaine à Paris après avoir été testée positive au COVID-19, ceci après que le comité d’organisation de Cannes ait signalé trois nouveaux cas par jour. « La Dépêche française » attend son arrivée dans les salles commerciales en octobre prochain.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂