in

Savoir gérer les effets de la crise actuelle

Photo/Image :

Êtes-vous inquiet de la crise économique dans notre pays? Ainsi, vous pouvez ressentir de l’anxiété, de la peur, de l’insomnie, un rythme cardiaque rapide, de la nervosité, de la dépression… et ainsi de suite.

De temps en temps, une crise plus grave survient. Nous en avons traversé plusieurs et nous avons survécu ! Toutes les crises diminuent et l’économie commence à se redresser, s’installe et trouve son chemin.

Bien sûr, d’un point de vue purement humain, j’ai aussi un regard inquiet, mais en tant que spiritualiste j’essaye de regarder au-delà, et cela me réconforte, me remplit de courage et de motivation.

Personnellement, je ne pense pas que ce gouvernement ait été réélu pour rien. Tout arrive pour une raison. Ne faudrait-il pas que ce président et son parti soient en fonction pour rendre leurs comptes et, à partir de là, la Justice montrerait qu’il y a une vraie punition pour les coupables ? J’espère, vous espérez… l’espoir des jours où l’homme bon verra les corrompus à leur juste place.

En attendant, que pouvons-nous faire ? Nous désespérer ? Prêter notre cœur pour une crise cardiaque? Notre estomac pour un ulcère ? Nos artères pour un AVC ? Non! Définitivement pas!

D’un point de vue spirituel, le trou n’est pas en bas, mais en haut, en haut.

Quand tout est calme on s’installe et dans les « crises » beaucoup de gens se mettent déjà la tête à réinventer, créer, transformer, inventer, modifier, recycler et même gagner de l’argent.

Vous diriez : « C’est de la chance ! », bien sûr, la part de chance peut même exister, mais ce qui nous distingue, ce sont nos attentes.

Ceux qui restent en vibration positive attireront les bonnes choses, alors que ceux qui sont accommodés qui ne font que maudire, se plaindre et qui au fond n’en veulent plus, peuvent en attirer plus, après tout, dans cette syntonie ils attireront quoi ? Fleurs?

Je termine par une pensée dans le sens des alchimistes. Qu’est-ce que l’or des philosophes ?

Pose ta main sur ta poitrine, sens ton cœur et tout ton être vibrer… voilà notre pouvoir de transformation. L’or qui nous a déjà été donné.

Pour les alchimistes, quand on ne veut pas quelque chose, il faut se concentrer sur le contrepoint. Vous ne voulez pas le chômage, le manque d’argent ? Alors ne parlez pas de statistiques désespérées, de licenciements massifs, de faillites… Dites de bonnes choses, répandez de bonnes nouvelles. Dans le monde il n’y a pas que la tragédie, tu sais ?

Changez la vibration de vos pensées, conversations. Regardez les nouvelles chaînes de télévision. Écoutez de la musique (fait un énorme bien). Lisez de bons livres de motivation et d’auto-assistance. Danser, faire de l’exercice, méditer.

Valorisez les petites choses. N’attendez pas que la crise passe pour sortir et prendre une glace au coin de la rue avec votre enfant et lui demander comment s’est passée sa journée. N’attendez pas que la crise passe pour être heureux… La vie est courte, la vie courte !

N’attendez pas la fin du voyage, profitez du voyage même si vous avez du trafic, des cailloux, le péage lent, de la pluie ou des orages. Sur le chemin il y a aussi le vert, le soleil, la mer, les montagnes, les oiseaux et vous ne remarquerez peut-être même pas que dans sa grandeur, cette force surmonte tout cela.

Soyez heureux maintenant… la crise passera et vous survivrez !

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • LA PENSÉE POSITIVE: Comment atteindre vos objectifs et mener une vie positive à travers le pouvoir de la pensée
  • Le complexe de la tortue: Surmonter ses auto-sabotages et oser briller
  • Les effets de la responsabilité