dans

Pourquoi le «  Big Sky  » d’ABC subit les réactions négatives des organisations et des tribus autochtones

Grand ciel vient de sortir le 17 novembre. Déjà, la série ABC fait face à des contrecoups. Un groupe d’organisations et de tribus autochtones se disent «sérieusement préoccupés» par le fait que la nouvelle émission est «au mieux une insensibilité culturelle, et au pire, une appropriation» car elle laisse de côté le fait que les femmes amérindiennes sont les plus grandes victimes d’enlèvements et de meurtres en Inde. Pays.

«Big Sky» d'ABC |  Kharen Hill via Getty Images
«Big Sky» d’ABC | Kharen Hill via Getty Images

De quoi parle «Big Sky»?

Grand ciel vous est présenté par le même conteur derrière Gros petits mensonges, David E. Kelly. La série suit les détectives Cassie Dewell et Cody Hoyt, ainsi que l’épouse de Cody, Jenny Hoyt (un ex-flic), alors qu’ils recherchent deux sœurs qui ont été enlevées par un chauffeur de camion le long d’une autoroute du Montana. Ils découvrent rapidement que les sœurs ne sont pas les seules filles à disparaître dans la région. Les trois doivent faire équipe pour trouver le tueur avant qu’une autre jeune femme ne disparaisse.

La série est basée sur la série de livres de CJ Box.

Pourquoi les organisations et tribus autochtones ont un problème avec «  Big Sky  »

Dans Grand ciel, les sœurs disparues sont blanches. Le Montana abrite huit tribus reconnues au niveau fédéral, qui constituent la plus grande population minoritaire de l’État. Le pays indien est malheureusement un point chaud pour les femmes autochtones disparues et assassinées (MMIW). C’est là que réside le problème que ces tribus ont avec Grand ciel: L’omission de mentionner le vrai problème.

Les groupes de défense des droits amérindiens Rocky Mountain Tribal Leaders Council et le Global Indigenous Council, ainsi que la tribu Coushatta de Louisiane, la nation Blackfeet et l’organisation de participation électorale amérindienne Four Directions se sont réunis pour exhorter ABC à raconter toute l’histoire.

https://www.youtube.com/watch?v=uJg7ikuWB5I

«Nous comprenons que l’intrigue de Grand ciel est basé sur le roman de CJ Box L’autoroute. Malheureusement, ni Grand ciel ni L’autoroute Abordez le fait que la majorité disproportionnée des femmes disparues et assassinées dans le Montana sont autochtones, une situation reproduite dans tout le pays indien, qui a fait de cette tragédie une menace existentielle pour les Amérindiens », a écrit le groupe d’organisations dans une lettre envoyée mardi à ABC. «Ignorer ce fait, et dépeindre cette dévastation avec un visage de femme blanche, est le comble de l’insensibilité culturelle, rendue encore plus flagrante étant donné la prise de conscience nationale du besoin de justice raciale.»

Ce que les organisations et tribus autochtones attendent d’ABC

Les tribus et les organisations ne demandent pas au réseau de retirer la série ou de reprendre l’une de ses scènes. Ils demandent à ABC de prendre le temps de se renseigner sur la crise du MMIW, par exemple en visionnant le documentaire La fille de quelqu’un, qui explore la profondeur du problème. De plus, les tribus et les organisations demandent au réseau d’ajouter un graphique à la fin des prochains épisodes contenant des informations factuelles sur la crise du MMIW.

CONNEXES: «  Big Sky  »: l’un des acteurs vient peut-être de gâcher un point d’intrigue choquant

«Nous espérons sincèrement que vous entamerez un dialogue avec nous pour discuter de l’inclusion d’un cadre d’information à la fin du futur. Grand ciel afficher les crédits qui dirigent les spectateurs vers La fille de quelqu’un des informations documentaires et factuelles sur la crise des femmes autochtones assassinées et disparues », lit-on dans la lettre à ABC.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂