dans

Pete Buttigieg l’emporte sur Fox News à son propre jeu tout en éliminant Pence

Pete Buttigieg a donné des réponses impeccables à toutes les questions posées par les animateurs de Fox News. (Fox News)

Pete Buttigieg est apparu à deux reprises sur Fox News pour dénoncer l’hypocrisie de Donald Trump et de Mike Pence malgré les tentatives des présentateurs de nouvelles conservateurs de le faire trébucher.

L’ancien candidat à la présidentielle, qui a récemment aidé la vice-présidente de Joe Biden, Kamala Harris, à se préparer au débat vice-présidentiel en se faisant passer pour Pence, a fait plusieurs apparitions sur la chaîne d’information favorisée par les électeurs de Trump.

Bien qu’apparemment marchant directement dans la fosse aux lions, Pete Buttigieg à plusieurs reprises a réussi à déjouer les ancres de Fox News.

Lorsque l’animatrice Martha McCallum lui a demandé comment Harris pouvait «justifier» d’avoir soutenu Medicare for All lors de la conduite de sa propre campagne présidentielle, puis de changer de position depuis qu’elle était devenue la vice-présidente de Biden, Buttigieg a saisi le moment pour souligner l’hypocrisie de Pence.

Il a dit: «Eh bien, il y a un jeu de société classique consistant à essayer de trouver un peu de lumière du jour entre des compagnons de course.

«Si les gens veulent jouer à ce jeu, nous pourrions examiner pourquoi un chrétien évangélique comme Mike Pence veut être sur un ticket avec un président pris avec une star du porno. Ou comment il ressent la politique d’immigration qu’il a qualifiée d’inconstitutionnelle avant de décider de faire équipe avec Donald Trump.

«Si les gens veulent jouer à ce jeu, nous pourrions le faire toute la nuit.»

A lire :  Les psychologues et les thérapeutes condamnent la thérapie de conversion LGBT

Il a ensuite souligné la gestion désastreuse de la pandémie de coronavirus par Trump, ajoutant: «  Je pense que ce que la plupart des Américains veulent entendre, c’est que nos familles seront mieux protégées qu’elles ne l’ont été par ce président qui n’a pas réussi à protéger l’Amérique face à face. de l’une des choses les plus dangereuses qui soient jamais arrivées à notre pays?

Sa réponse sans faille a été suivie d’un moment de silence de la part des deux animateurs de Fox News.

Pete Buttigieg dit à Fox News qu’il est «  dommage  » que Donald Trump ait «  peur  » d’un débat virtuel.

Pete Buttigieg est apparu à nouveau dans un segment séparé de Fox News, cette fois pour discuter de l’insistance de Donald Trump à ne pas «perdre son temps» sur le débat présidentiel prévu le 15 octobre après qu’il ait été rendu virtuel à la suite de son diagnostic COVID-19.

Trump a dit Fox News par téléphone: «Ils essaient de protéger Biden, tout le monde l’est. Je pense que je suis meilleur à un point où… je me sens parfait.

« Je suis le leader, et je ne peux pas être comme Biden et passer du temps dans un sous-sol tous les jours. »

Mais Buttigieg a déclaré à l’animateur Brian Kilmeade: «Eh bien, c’est dommage, je ne sais pas pourquoi le président a peur de participer à un débat.

«Nous avons tous dû nous habituer à un format virtuel. Les parents doivent composer avec le e-learning, ce à quoi nous ne sommes pas habitués. Nous devons prendre des réunions sur Zoom. Ce n’est pas quelque chose que la plupart d’entre nous apprécient, mais c’est une mesure de sécurité.

A lire :  Un homme en ligne pour le prochain président de la BBC a comparé le mariage homosexuel à la bestialité

«Je pense qu’une partie de la raison pour laquelle les États-Unis sont très en retard sur le reste du monde développé pour faire face à la pandémie est que chaque fois qu’il y a eu le choix entre faire quelque chose d’une manière plus sûre ou moins sûre, ce président semble pousser pour moins. sûr.

«Je pense que c’est aussi probablement le reflet de la faiblesse de sa campagne… et c’est dommage, car je pense que plus les Américains peuvent entendre deux candidats côte à côte, même si c’est virtuel, mieux c’est.

«Bien sûr, la seule raison pour laquelle nous sommes ici en premier lieu est que le président des États-Unis est toujours contagieux avec une maladie mortelle.»

« Je ne sais pas pourquoi vous voudriez être dans une autre pièce avec d’autres personnes si vous étiez contagieux avec une maladie mortelle et que vous vous souciez des autres », a déclaré Buttigieg, avant de réfléchir: « Peut-être que le président ne se soucie pas de les autres gens. »

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • penggera Monture Pour Vélo Sonnette de Vélo Poids Léger Facile à Installer Son long et clair clair Sécurité pour Vélo tout terrain / VTT Cyclisme sur Route Cyclisme / Vélo Cyclotourisme Cyclisme
    Catégorie:penggera,Vélo pliant,Vélos engins fixes,BMX,Vélo Route,Klaxon de Vélo,Sonnette de Vélo,Monture Pour Vélo; Que contient la boîte:1 Klaxon de Vélo; Activité:Cyclisme sur Route,Cyclisme / Vélo,Vélo tout terrain / VTT,Cyclotourisme; Matériau:Cuivre; Fonction:Son long et clair clair,Facile à Installer
  • Jeu de Bain Jouets pour piscine Jouet de baignoire Navire de Guerre Bateau Plastique Son Lumière Electrique Salle de Bain Enfant Adulte Eté pour les tout-petits, cadeau de bain pour les enfants et
    Saison:Eté; Thème:Navire de Guerre,Bateau; Occasion:Salle de Bain; Matériau:Plastique; Tranche d'Age:Adulte,Enfant; Age:3 ans et ; Catégorie:Jouet de baignoire,Jouets pour piscine,Jeu de Bain; Caractéristiques:Lumière,Son,Electrique; Echelle:1h50; Dimensions de l'emballage:26.014.010.2; Poids Net:0.3; date
  • Samsung hw-t450 barre de son 2.1 - PRIX A NÉGOCIER SUR LE SITE
    Samsung hw-t450 barre de son 2.1 Barre de son 2.1, 200W, Bluetooth, HW-T450. Puissance très élevée : 200W. Bluetooth. Caisson de basse sans fil. Fonction Smart Sound, Mode Jeu Son plus riche Basses puissantes Avec la barre de son 2.1 et son caisson de basse 6.5'', ressentez l'intensité de la puissance, avec

A partir d’aujourd’hui, Amazon dispose d’un camion de livraison électrique: il y en aura 100000 en 2030

Covid revient dur et laisse l’OMS en alerte