in

Parce que le Japon développe des satellites en bois

Les satellites artificiels sont des éléments fondamentaux de notre vie quotidienne, mais leur maintien en orbite même après la date limite fixée pour leur fonctionnement représente un problème de pollution qu’il ne faut pas sous-estimer. La présence de débris spatiaux autour de la Terre peut en effet causer de nombreux problèmes dont des collisions avec des satellites encore actifs; pour cette raison, le Japon travaille au développement de satellites en bois qu’à la fin de leur cycle de vie, ils peuvent se désintégrer en se jetant dans l’atmosphère qui les carboniserait complètement.

Le problème avec les satellites actuels est qu’une rentrée dans l’atmosphère ne les ferait pas simplement brûler, mais aussi les libération de particules toxiques capable de rester en circulation entre les courants même pendant des années – en plus du risque que certaines parties restent intactes e s’écraser au sol causant des dommages directs aux personnes et aux biens. En revanche, ils sont déjà en orbite autour de la terre plus de 760000 objets fabriqués par l’homme grand d’un centimètre à plusieurs mètres; non seulement les satellites, mais aussi les étages de fusées et autres débris spatiaux: ces objets, entrant en collision les uns avec les autres ou avec un satellite actif, risquent de causer des dommages environnementaux encore plus importants. De plus, dans un proche avenir, le nombre d’objets en orbite est destiné à augmenter à un rythme de plus en plus rapide, c’est pourquoi des dispositifs facilement dégradables tels que des satellites fermés en bois pourraient représenter une solution prometteuse pour ne pas aggraver un problème déjà potentiellement sérieux.

Des chercheurs de l’Université de Kyoto travaillent sur la solution en collaboration avec Sumitomo Forestry, une entreprise japonaise dédiée à la récolte et à la transformation du bois. Ensemble, les deux groupes ont commencé à travailler sur des tests difficiles la résistance et le comportement de différents types de bois dans des environnements extrêmes: pour le moment, les expériences seront menées sur Terre, mais par la suite elles commenceront à se dérouler également dans l’espace. En effet, le programme prévoit le lancement des premiers satellites en bois en orbite d’ici 2023.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂