in

Norman Abramson, père des réseaux WiFi, est décédé

Norman Abramson, l’un des pionniers des réseaux sans fil, est décédé à l’âge de 88 ans. Le New York Times rapporte cela, rappelant qu’Abramson et son équipe étaient responsables de la création de ALOHAnet, l’un des premiers réseaux sans fil dont les techniques innovantes sont encore utilisées aujourd’hui dans le développement de satellites, de téléphones et de réseaux d’entreprise. Il est en fait le père des réseaux WiFi tels que nous les connaissons aujourd’hui, qui nous a quittés à 88 ans à cause d’un cancer de la peau qui a atteint ses poumons.

Ingénieur et étudiant en théorie des communications, Abramson a étudié à Harvard, a obtenu sa maîtrise à l’Université de Californie à Los Angeles et son doctorat à Stanford. Après ses études, il a enseigné à l’Université d’Hawaï, al Collège d’ingénierie de Mānoa, en partie parce qu’il a été attiré par les îles par sa passion pour le surf. Il s’est rapidement joint à la commission scolaire et, après trois décennies, a pris sa retraite. Le nom du premier réseau sans fil vient d’Hawaï: ALOHAnet a été nommé d’après la célèbre salutation hawaïenne.

Le réseau a été conçu pour être un système capable d’envoyer des paquets de données par ondes radio sans avoir besoin de mettre en place une transmission spécifique, ce qui était le cas auparavant. Pour cette raison, certaines des idées d’ALOHAnet ont ensuite été utilisées pour développer des technologies telles que WiFi et Ethernet. «Il y a peu de gens qui ont eu un impact significatif comme Norm sur la façon dont la planète entière communique et partage des informations aujourd’hui», a déclaré David Lassner, président de l’Université d’Hawaï. « Norm a connecté les îles d’Hawaï entre elles et avec le monde, laissant un héritage important à l’université à travers ses idées et ses étudiants. » Abramson avait une femme, un fils et trois petits-enfants.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂