in

Megan Fox clarifie le qualificatif de Donald Trump de « légende »

L’acteur de 35 ans a suscité la controverse et a subi un contrecoup après la déclaration qu’elle a faite lors d’une récente apparition sur Jimmy Kimmel en direct.

Parlant d’être dans la « section avec toutes les personnes spéciales » (hôte invité, les mots d’Arsenio Hall pas les nôtres), Megan a déclaré: « J’étais dans une rangée avec Bieber, et Trump était aussi dans ma rangée. Je n’ai jamais vu de secret service en personne. Il avait, genre, trente services secrets avec lui.

« C’était une légende. Cette arène était très favorable à Trump quand il est entré. »

Elle a poursuivi: « J’étais comme, je ne sais pas ce que je ressens, parce que si quelqu’un est une cible, alors je suis comme, je pourrais être blessé parce que je suis adjacent à l’endroit où il se trouve. Alors j’étais inquiet pour ma propre sécurité, c’est tout ce qui m’intéressait. Mais oui, je n’ai jamais rien vu de tel auparavant. C’était fou. « 

Suite à ses commentaires sur l’émission, Megan a riposté sur les réseaux sociaux pour remettre les pendules à l’heure suite aux critiques.

Elle a posté sur son histoire Instagram en disant: « Je ne m’aligne avec aucun parti politique ou politicien individuel.

« Je n’ai jamais dit que Donald Trump était une légende », a-t-elle poursuivi. « J’ai dit qu’il était une légende… dans cette arène (élément clé de la phrase).

« L’arène était remplie de fans de combat de l’UFC. Beaucoup d’entre eux étaient clairement républicains en raison de la réaction folle de la foule qu’il avait reçue en entrant dans la salle T-Mobile.

« C’était un fait observable. Pas mon opinion. »

Crédit : Instagram/@meganfox
Crédit : Instagram/@meganfox

Elle a conclu en ajoutant: « J’aime vraiment cette mentalité sans éducation, mi-diabolique, portant une fourche, brûler une sorcière sur le bûcher. Le monde a besoin de plus de cela. »

Et, pour penser, la plupart des stars s’envolent pour un voyage romantique et relaxant aux Maldives.

Elle a dit que le voyage en ayahuasca l’avait envoyée dans les profondeurs de « l’enfer », mais a ajouté que c’était en fait thérapeutique… nous savons, ça sonne, n’est-ce pas ?

« Le voyage de chacun est différent », a-t-elle expliqué avant d’ajouter: « La deuxième nuit, je suis allé en enfer pour l’éternité. Et le simple fait de savoir que l’éternité est comme une torture en soi car il n’y a pas de début, de milieu ou de fin. Donc vous avez comme un véritable ego la mort . »

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂