dans

Mali: deux militaires français tués dans un attentat à la bombe

, 5 sept. () –

Deux militaires français sont morts et un autre a été blessé ce samedi au Mali par l’explosion d’une bombe au passage de son véhicule blindé, comme le rapporte l’Elysée dans un communiqué de ce samedi.

« Le président de la République a connu avec grand regret la mort de deux soldats français », a rapporté la présidence dans un communiqué.

Les défunts sont le chef de brigade 1re classe ST et le parachutiste hussard 1re classe Arnaud Volpe. L’attaque a eu lieu lors d’une opération dans la région de Tessalit, au nord du Mali et près de la frontière avec l’Algérie.

Le président français Emmanuel Macron a souligné son « respect » pour le « sacrifice » de ces soldats « morts pour la France dans l’accomplissement de la mission contre le terrorisme au Sahel ».

« Le président de la République salue une fois de plus le courage et la détermination des soldats français déployés au Sahel avec leurs frères d’armes des nombreux pays engagés conjointement dans cette difficile mission », indique le communiqué.

Par ailleurs, Macron appelle à «une transition politico-civile au Mali, conforme aux attentes de son peuple, de tous les pays qui le soutiennent et condition sine qua non d’un combat efficace contre les terroristes».

La France a environ 5 100 soldats déployés au Mali et dans d’autres pays de la région du Sahel pour contenir la menace posée par les groupes islamistes. La junte militaire qui gouverne le Mali après le départ brutal du président Ibrahim Boubacar Keita a réaffirmé sa volonté de continuer à collaborer avec les forces françaises.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂