dans

L’ICMR obtient un signe de tête de la DCGI pour mener des essais cliniques sur l’homme pour un nouveau traitement contre le COVID-19 «  Antisera  »

Les antisérums sont des sérums sanguins riches en anticorps contre des antigènes spécifiques et sont injectés chez l’homme pour aider à relancer le système immunitaire pour combattre des infections spécifiques.

L'ICMR obtient un signe de tête de la DCGI pour mener des essais cliniques sur l'homme pour un nouveau traitement contre le COVID-19 `` Antisera ''

Les agents de santé effectuent des tests d’antigène COVID-19 pour les travailleurs migrants à New Delhi, Inde, le 18 août 2020. En juin, l’Inde a commencé à utiliser les tests moins chers, plus rapides mais moins précis pour intensifier les tests de dépistage du coronavirus – une stratégie que les États-Unis envisage maintenant. (Photo AP / Manish Swarup)

Le contrôleur général des médicaments de l’Inde a donné l’autorisation de mener un essai clinique humain de phase 1 pour un «antisérum» qui a été développé en injectant le SRAS-CoV-2 inactivé chez les chevaux et peut être un traitement potentiel du COVID-19, ont déclaré les responsables de l’ICMR sur Mardi.

L ‘«antisérum» a été développé par le Conseil indien de la recherche médicale (ICMR) en collaboration avec une société bio-pharmaceutique basée à Hyderabad.

« Avec Biological E Limited, nous avons développé un » antisérum « pour chevaux et nous venons juste d’obtenir l’autorisation de mener des essais cliniques pour cela », a déclaré le directeur général de l’ICMR, le Dr Balram Bhargava, lors d’un point de presse mardi.

Les «antisérums» n’ont pas encore fait l’objet d’essais cliniques sur l’homme pour établir l’innocuité et l’efficacité.

Les antisérums sont des sérums sanguins riches en anticorps contre des antigènes spécifiques et sont injectés chez l’homme pour aider à relancer le système immunitaire pour combattre des infections spécifiques.

« L’ICMR et Biological E Limited, Hyderabad, ont développé des antisérums hautement purifiés (élevés chez les animaux) pour la prophylaxie et le traitement du COVID-19 », avait précédemment déclaré l’organisme de recherche en santé au sommet dans un tweet.

A lire :  La France enregistre 17565 nouvelles infections et 189 décès par coronavirus en 24 heures

La version pré-imprimée de l’étude concernant le développement des antisérums équins a été mise en ligne sur la plateforme Research Square.

«L’étude fournit des preuves du potentiel de génération de F (ab  ») 2 hautement purifié à partir d’équidés contre le SRAS-CoV-2 qui peut démontrer une activité de neutralisation constante et élevée», indique le document d’étude.

« De plus, les tests in vivo de l’efficacité de ce produit rentable développé localement ouvriront la voie à une évaluation clinique. De plus, étant une méthode indépendante du donneur, cela peut s’avérer une alternative efficace au plasma de convalescence pour le traitement des patients COVID-19. , » Ça disait.

Auparavant, de telles mesures étaient utilisées pour contrôler plusieurs infections virales et bactériennes.

«Bien que le plasma récupéré de patients souffrant de COVID-19 puisse servir un objectif similaire, le profil des anticorps, leur efficacité et leur concentration continuent de varier d’un patient à l’autre et en font donc un outil clinique peu fiable pour la gestion des patients», avait déclaré l’ICMR dans un tweet.

« La standardisation réalisable grâce à la modalité de traitement basée sur les sérums équins se distingue ainsi comme une autre initiative de santé publique remarquable soutenue par l’ICMR à l’époque du COVID-19 », a-t-il déclaré.

Dans le cadre de l’étude, 10 chevaux sains ont été immunisés avec le SRAS-CoV-2 inactivé et après 21 jours d’immunisation, des échantillons de plasma ont été testés.

Les résultats des échantillons de plasma ont indiqué la présence d’anticorps IgG spécifiques du SARS-CoV-2 détectés en ELISA avec une capacité de neutralisation.

A lire :  Manger 16 milliards de tonnes de CO2: nous consommons la (petite) marge dont nous disposions pour lutter contre le changement climatique

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Ban Saun Souk Modelage thaï de la tête, du dos et des épaules (30 min) ou traditionnel (1h) pour 1 à l'institut Ban Saun Souk
    Un moment de détente dans un établissement typiquement thaï situé dans le 17e arrondissement
  • Vianor Contrôle de la géométrie et réglage du parallélisme du véhicule  dans l'un des 3 centres Vianor
    Une formule pour conduire en toute sécurité au centre de Séné, Auray et Lanester
  • L Ile De Beaute Soin du visage "Dermo Peeling" et un modelage des bras, mains et pieds de 1h30 pour 1 p. à l'institut L'île de beauté
    Soin du visage associé à un modelage relaxant pour un moment de détente et de bien-être dans un institut spécialisé