dans

Le réalisateur de « Cruella » pense qu’il y a un potentiel pour une suite

Cruella de Vil est considéré comme l’un des méchants les plus tristement célèbres et emblématiques de la culture populaire. Après ses origines dans le roman pour enfants « Les Cent et un Dalmatiens », publié par Dodie Smith, le personnage va gagner en popularité grâce au film d’animation sorti par Walt Disney Pictures en 1961.

Après son arrivée en live action dans les années 90 par le nominé aux Oscars, Glenn Close (qui a répété le personnage dans une suite), le réalisateur Craig Gillespie a donné une nouvelle tournure au méchant avec « Cruella », un film mettant en vedette Emma Stone dans une histoire se déroule à Londres en 1970, pendant le boom punk.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Taylor Swift de retour au cinéma dans le nouveau film de David O. Russell

Bien qu’elle ne soit pas une tueuse de chiots impitoyable, Emma Stone conserve la nature cruelle du personnage en jouant une jeune femme avec de grandes ambitions pour se démarquer dans le monde de la mode, trouvant un ennemi juré dans la baronne von Hellman (Emma Thompson), la plus grande créatrice de l’époque. .

Une semaine seulement après sa sortie en salles, « Cruella » s’est avéré être un grand succès au box-office, en plus d’avoir des commentaires positifs de la presse et du grand public, donc Guillespie n’a pas exclu la possibilité de lui donner une suite.

Dans une récente interview avec Collider, il a profité de l’occasion pour exprimer son enthousiasme à l’idée de continuer à explorer le personnage, assurant qu’il a le potentiel pour « étendre sa marque ». « J’ai l’impression que nous l’avons à peine rencontrée. J’adorerais voir la Cruella complètement chargée », a-t-il commenté.

« Il a réussi à avoir un système de soutien autour de lui et maintenant il peut étendre sa marque. J’aimerais voir où cela la mène, comment cela pourrait presque la détruire à l’intérieur, si elle ne fait pas attention à tout son pouvoir », a commenté Gillespie.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Paul Stanley donne son avis sur le nouveau biopic Kiss

Guillespie conclut qu’il ne serait prêt à faire la suite de « Cruella » que dans le cas d’avoir la même équipe de distribution et de production. De plus, il a assuré que Disney soutenait pleinement les idées qu’il avait pour le film, malgré le fait qu’il soit beaucoup plus sombre que nombre de ses productions à grande échelle.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Je pense trop
    penser|bien être|pense|9782813201966