in

Le Premier ministre français appelle une vingtaine de départements à resserrer les restrictions

, 27 février () –

Le Premier ministre français, Jean Castex, a demandé aux préfets d’une dizaine de départements du pays de resserrer les restrictions face à la possibilité d’une nouvelle épidémie de pandémie de coronavirus.

Castex a ainsi réitéré aux préfets, avec lesquels il a tenu une conférence virtuelle, les dispositions édictées jeudi et destinées à éviter un nouveau pic d’infections.

Le chef du gouvernement « a appelé les préfets à mener des consultations approfondies et à prendre des mesures immédiates, telles que le renforcement des contrôles, l’optimisation de la campagne de vaccination, le déploiement de tests dans les établissements scolaires et le respect des directives concernant le télétravail », selon le déclaration de son bureau, reprise par Radio France International.

Les régions touchées comprennent également la ville de Paris, dont la mairie a initialement proposé une fermeture brève et stricte avec la perspective de réouvrir ultérieurement des restaurants ou des centres culturels. Cependant, après de vives critiques, la ville a rapidement fait marche arrière. Ce week-end, cependant, la mairie envisage de discuter de nouvelles mesures avec les autorités sanitaires et la préfecture.

En effet, depuis ce samedi un blocus partiel est en vigueur dans les régions de France particulièrement touchées par l’épidémie. La fermeture affecte la station balnéaire de Nice dans le sud de la France, y compris la région côtière, et la ville de Dunkerque, dans le nord de la France.

D’une manière générale, la situation dans tout le pays est restée stable – à un niveau élevé – ces derniers mois, mais semble maintenant se détériorer. Le pays a enregistré 3,7 millions de cas et 86 000 décès.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂