in

La police française démantèle un camp avec environ 700 migrants à Calais

, 29 sept. () –

Les forces de sécurité françaises ont lancé ce mardi matin une opération de démantèlement d’un camp de 700 à 800 migrants dans la ville de Calais, point de passage de ceux qui aspirent à traverser la Manche et rejoindre le Royaume-Uni.

Le préfet du Pas de Calais, Louis Le Franc, est venu « in situ » pour assister au déploiement et a fait valoir qu’il avait ordonné le démantèlement « avant l’arrivée du froid hivernal et il y a des températures de trois ou quatre degrés sous zéro », selon la télévision publique.

Le Franc explique que 150 seront relocalisés dans le Pas de Calais, tandis que 150 autres iront dans d’autres régions de ce que l’on appelle la Haute-France et les 500 restants seront diffusés dans des centres d’accueil d’autres régions.

« Nous voulons éviter toute concentration et nouveau camp à Calais et que ce quartier de Virval devienne inaccessible », a ajouté le préfet, avant de préciser que l’objectif continue d’être « de lutter activement contre les trafiquants », en qui les migrants auraient confiance pour donner sauter sur le territoire britannique.

Ces derniers mois, le passage des bateaux par la Manche a explosé. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont averti en août que « l’interception n’est pas la solution » à la crise et ont appelé à la création de mécanismes pour faciliter la protection des ceux qui en ont besoin.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂