dans

La pandémie oblige l’Argentine à reporter les élections

Le gouvernement argentin et l’opposition ont convenu de reporter les élections primaires du parti et les élections législatives de mi-mandat de cinq semaines en raison de la pandémie de Covid-19.

L’information a été confirmée par le ministère de l’Intérieur du pays dans un communiqué de presse.

«Le Ministre de l’intérieur, Wado de Pedro, et le Président de la Chambre des députés, Sergio Massa, se sont rencontrés ce jour à la demande du Président Alberto Fernández avec les différents chefs de blocs, avec lesquels ils ont accepté de reporter les élections primaires à 12 heures. Septembre et général pour le 14 novembre, en tenant compte du contexte actuel de la pandémie », a communiqué le ministère.

La réunion s’est tenue pratiquement à un moment où l’Argentine connaît un nouveau pic de cas et de décès dus aux maladies respiratoires.

De Pedro a déclaré qu’avoir réussi à reporter «c’est pouvoir gagner un mois dans chacun des organes électoraux des organes afin que davantage d’Argentins puissent être vaccinés. Chaque jour, nous gagnons pour vacciner davantage de vies sont sauvées », selon le communiqué.

Vendredi (7), l’Argentine comptait 3 118 134 cas depuis la déclaration de la pandémie en mars 2020 et 66 872 décès, tout en vaccinant 8 951 821 personnes.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂