dans

La France et la Suède confirment la version allemande de l’empoisonnement Navalni

BERLIN, 14 sept. (DPA / EP) –

Des laboratoires français et suédois ont confirmé les conclusions d’experts allemands sur l’intoxication subie par l’opposant russe Alexei Navalni, qui se remet dans un hôpital berlinois de l’empoisonnement subi le 20 août alors qu’il volait de Sibérie à Moscou.

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffan Seibert, a rapporté lundi les conclusions d’experts français et suédois, qui après avoir mené leur propre analyse ont rejoint la thèse selon laquelle Navalni a été empoisonné par un agent neurotoxique de type Novichok.

Navalni, évacué le 22 août vers la capitale allemande, s’est réveillé il y a une semaine d’un coma provoqué et répond à des stimuli verbaux, selon les médecins, qui jugent prématuré de spéculer sur les conséquences que le politicien russe pourrait avoir de l’empoisonnement.

Le gouvernement russe a nié toute responsabilité dans cet incident et a demandé des informations aux autorités allemandes, auxquelles il a même offert d’être présent pour les futurs interrogatoires de Navalni. À cet égard, Moscou a suggéré de n’ouvrir aucune enquête pénale fondée sur des conclusions externes.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂