dans

Joe Biden condamné par le Family Research Council pour son soutien aux enfants transgenres

Joe Biden Condamné Par Le Family Research Council Pour Son

Le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden s’adresse à un rassemblement de campagne en voiture au Michigan State Fairgrounds le 16 octobre 2020 (Crédit: Chip Somodevilla / Getty Images)

Joe Biden a été condamné par un groupe de haine homophobe désigné pour avoir déclaré qu’il «changerait carrément la loi» pour inverser les politiques transphobes de Donald Trump.

Biden a fait ces commentaires lors d’un débat télévisé à la mairie la semaine dernière, disant à la mère d’une fille trans de huit ans qu’il «éliminerait» les politiques discriminatoires de Trump.

Mieke Haeck, kinésithérapeute et «fière maman» de deux filles âgées de huit et 10 ans, dont la plus jeune est trans, a expliqué comment l’administration Trump avait «attaqué les droits des personnes transgenres», soulignant l’interdiction militaire discriminatoire transgenre, l’affaiblissement des protections contre la discrimination et la suppression du mot «transgenre» des sites Web gouvernementaux.

«Comment allez-vous, en tant que président, inverser ce programme dangereux et discriminatoire et vous assurer que la vie et les droits des personnes LGBTQ sont protégés par la loi américaine?» A demandé Haeck.

«Je vais carrément changer la loi», a répondu Biden sans hésitation. «Éliminez ces décrets, numéro un.»

Le Family Research Council (FRC) est désigné groupe haineux par le Southern Poverty Law Center.

Le groupe protestant fondamentaliste a condamné Biden – qui est catholique – pour ces remarques, l’accusant de promouvoir «la croyance infondée que tous les enfants atteints de« dysphorie de genre »sont intrinsèquement et immuablement« transgenres »».

Le Family Research Council dit que Joe Biden est «dangereux» pour soutenir les enfants trans.

Le dirigeant du FRC, Tony Perkins, est un allié de longue date de Trump qui a déclaré en 2018 que c’était une erreur d’annuler les lois sur la sodomie qui avaient criminalisé l’homosexualité.

A lire :  Mike Pompeo défend un discours au groupe anti-LGBT qui a `` consterné '' le personnel

En 2017, Trump a été le premier président américain à s’adresser à la conférence annuelle du FRC, où il a dit aux foules que leurs opinions anti-LGBT + ne seraient plus réduites au silence. Parmi les personnes présentes se trouvaient des suprémacistes blancs, des militants d’extrême droite et des extrémistes religieux qui s’opposent à l’égalité des personnes LGBT +.

Perkins a écrit dans un blog du FRC vendredi 16 octobre que Biden cherchait «l’approbation des militants LGBT radicaux» avec son engagement en faveur de l’égalité des trans.

« Joe Biden n’est pas seulement faux, il est dangereux », a déclaré Perkins, qui cette année a accusé les homosexuels d’avoir ruiné le 4 juillet et de mettre la constitution américaine en « péril ».

«Joe Biden a tort d’encourager les transitions entre les sexes pour les enfants de huit ans», a ajouté Peter Spring, chercheur principal pour les études politiques au Family Research Council Action.

Et Denny Burke, un pasteur du Kentucky, a également condamné Biden pour son soutien aux enfants LGBT +.

«Non, non, non», a tweeté Burke. «Si vous avez un enfant avec des sentiments conflictuels entre les sexes, vous ne les aidez pas en l’encourageant à adopter une propagande de déni de corps. Leur corps ne leur ment pas sur la masculinité / féminité. Ne mentez pas et dites-leur que c’est le cas.

Biden a fait face à des réactions négatives d’autres groupes chrétiens dans le passé pour sa position pro-choix sur l’avortement, qui est en contradiction avec les enseignements catholiques. Bien qu’il ait ennuyé les groupes haineux homophobes avec son engagement pro-trans, les organisations de défense des droits LGBT + ont salué son engagement sans réserve à défendre les droits d’un groupe minoritaire.

A lire :  "24 heures de douleur": Jacob Blake s'adresse au public

«Nous méritons un président qui se battra pour les droits des transgenres, défendra notre communauté et affirmera que les Black Trans Lives Matter», a tweeté la Human Rights Campaign. «Joe Biden est ce leader.»

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Gr Yaris, Evija, Elva… Les Machines Vues à Goodwood Speedweek

GR Yaris, Evija, Elva… Les machines vues à Goodwood SpeedWeek

Iphone 11 Vs 12

iPhone 11 pourquoi est-il meilleur à l’achat que l’iPhone 12 ?