in

Jaguar « ressuscite » la C-Type pour fêter l’anniversaire du modèle

Né à l’origine en 1951 et produit jusqu’en 1953, le Jaguar C-Type, modèle de compétition, s’apprête à renaître sous la main de Jaguar Classic Works.

La décision de produire une série (très) limitée de nouvelles / anciennes C-Type est née pour célébrer le 70e anniversaire du modèle venu remporter les 24 Heures du Mans.

Au total, huit unités de continuation de type C seront produites (à la main). Ceux-ci suivront les mêmes spécifications que le C-Type qui a remporté Le Mans en 1953. Cela signifie que comportera des freins à disque et un moteur six cylindres en ligne de 3,4 litres propulsé par un triple carburateur Weber 40DCO3 et 220 ch.

Suivre l’exemple

Comme vous le savez bien, ce n’est pas la première fois que la Jaguar Classic se consacre à la résurrection de modèles emblématiques de son histoire, ayant déjà produit des unités de suite pour les Lightweight E-Type, XKSS et D-Type.

Pour produire à nouveau le C-Type, les ingénieurs de Jaguar Classic se sont tournés vers les archives Jaguar, ont numérisé les données d’un C-Type original, ainsi que sur l’historique de l’ingénierie et les dessins originaux du modèle. De plus, les données de CAO d’ingénierie ont également été utilisées dans un configurateur en ligne. Cela permet aux clients de visualiser leur C-Type.

Là, ils peuvent comparer les couleurs et les revêtements qui peuvent être sélectionnés (il existe 12 couleurs originales pour l’extérieur et huit couleurs intérieures) et inclure des options telles que des cercles de course, un logo sur le volant et une inscription sur le capot.

Jaguar C-Type

Pionnier et gagnant

Avec un total de 53 unités produites (dont 43 vendues à des particuliers), la Jaguar C-Type a son nom étroitement lié à la concurrence.

En 1951, il s’impose lors de ses débuts aux 24 Heures du Mans. En 1952, la technologie des freins à disque fait ses débuts dans l’industrie automobile et avec Stirling Moss au volant, il remporte la première victoire d’un véhicule à frein à disque au Grand Prix de Reims (France) et participe également aux Mille Miglia d’Italie.

En 1953, il remporte à nouveau les 24 Heures du Mans, devenant ainsi le premier modèle équipé de freins à disque à remporter la célèbre course d’endurance gauloise.

En ce qui concerne les 43 Jaguar C-Type vendues à des clients privés, celles-ci avaient également des freins à tambour, un double carburateur SU et 200 ch. Aujourd’hui, 70 ans plus tard, la production reprend, avec quelques nouveautés et un prix qui reste inconnu.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂