dans

Fran Drescher révèle le premier épisode de «  Nanny  » que «  tout le monde  » lui évoque

Fran Drescher a été là et en arrière.

L’acteur, survivante du cancer et philanthrope de 63 ans est de retour dans nos fils d’actualité car l’émission qui l’a rendue célèbre est enfin disponible en streaming. La semaine dernière, les fans de longue date et les nouveaux fans ont critiqué la sitcom bien-aimée de CBS sur la dame en rouge alors que tout le monde porte du bronzage.

Fran Drescher dans un portrait publicitaire de la série télévisée ‘The Nanny’, 1993.Archives Michael Ochs / Getty Images

Parallèlement à l’arrivée de «The Nanny» sur HBO Max, nous avons partagé avec Drescher ses épisodes préférés de la série populaire, ainsi que ses épisodes les moins préférés.

«Tout d’abord, je suis reconnaissante», a-t-elle déclaré AUJOURD’HUI de la résurgence de la popularité de l’émission avec ses débuts sur HBO Max. «Parce que c’est un miracle. Tout était censé être. Je devais devenir célèbre uniquement pour pouvoir faire toutes les autres choses que je fais et avoir une plate-forme pour les faire.

Interrogée sur ses épisodes préférés, elle a rapidement nommé la première de la série.

«Le pilote était un pilote formidable, parce que vous vouliez vraiment revenir et passer plus de temps avec ces personnes que vous venez de rencontrer», a-t-elle déclaré. «Mais ils n’avaient pas vraiment le budget. Ils ne voulaient pas nous donner tout l’argent, alors nous avons en quelque sorte tout emprunté pour le faire, puis dès que nous avons été pris en charge, c’est à ce moment-là que nous avons fait les titres d’ouverture animés. C’est à ce moment-là que nous avons eu ce bel ensemble avec l’escalier courbe et tout ça.

Drecher a ajouté qu’il y avait 150 façons différentes de faire le pilote, mais l’histoire générale devait être racontée de la manière la plus succincte et la plus directe possible.

«Ce qui se passe dans le pilote, ce sont des poissons hors de l’eau, essayant de montrer que Fran Fine est cette jeune femme au grand cœur, magnifique, séduisante, une petite égocentrique qui change la vie de cette famille et transforme cette maison en maison. », A expliqué Drescher. «C’est ce dont parle toute la série et c’était dans le pilote, et ensuite vous devez trouver comment raconter cette histoire encore et encore et encore dans chaque épisode. Personne ne veut vraiment voir autre chose. C’est une série. »

L’autre épisode mémorable que Drescher adore est la troisième saison, l’épisode 18, intitulé «Le petit ami de Val». Cet épisode présente une scène plutôt inoubliable dans laquelle Fine essaie les sushis pour la première fois. La comédie physique de Drescher ici est sérieusement à son apogée, ses expressions faciales animées sont quelque chose dont tout novice par intérim pourrait apprendre.

« L’autre épisode que j’ai adoré, c’est quand je vais avec CC au bar à sushis, et je n’ai jamais mangé de sushi avant et je mange le wasabi et ça dégage mes sinus », a-t-elle dit. « Cela, pour moi, est en quelque sorte devenu comme les bonbons sur les bandes transporteuses de «I Love Lucy». Tout le monde en parle partout où je vais. Je peux donc dire que c’est l’une de ces choses mémorables.

Un fan a accepté cette semaine dans un tweet viral, écrivant, «  » la nounou gag où fran avale une boule de wasabi est plus drôle que tout ce que n’importe quel homme a jamais fait. « 

Drescher a également ajouté qu’elle aimait les nombreuses fois où elle avait pu s’habiller comme un autre personnage pendant « The Nanny », ou les nombreuses stars invitées qui sont apparues tout au long de la série, notamment Rosie O’Donnell, Elizabeth Taylor, Bette Midler et Elton John.

Rosie O’Donnell, Elizabeth Taylor et Fran Drescher pour l’épisode « The Nanny » « Where’s the Pearls? », Diffusé à l’origine le lundi 26 février 1996.CBS via Getty Images

Dans son épisode le moins préféré, Drescher a eu du mal à en trouver un en particulier, mais a ensuite décrit un sentiment plus viscéral qui a éclairé sa réponse. «Certains épisodes me rappellent quand je traversais des moments difficiles dans ma propre vie, et le personnage était dans un endroit beaucoup plus heureux où je pouvais m’échapper lorsque mon mariage était en train de s’effondrer ou lorsque je me sentais comme si j’avais symptômes qui n’ont pas été diagnostiqués correctement », a-t-elle déclaré.

En 1999, la même année où «The Nanny» a pris fin, Drescher a été diagnostiqué avec un cancer de l’utérus après avoir été mal diagnostiqué pendant plus de deux ans.

«C’était donc vers la fin de la série. Ma vie personnelle n’était pas heureuse. J’étais en fait malade et je n’avais pas été diagnostiquée en train de faire une petite pause d’un médecin à un autre », a-t-elle déclaré. J’étais avec Peter depuis que j’avais 15 ans et c’était une période très douloureuse, et je n’avais pas l’habitude d’être seule ou seule, et c’était vraiment une période de transition énorme, lourde de beaucoup de douleur.

«Les gens ne réalisent pas vraiment que les acteurs ont cette double réalité. Très souvent, cet épisode, ce film ou cette pièce vous rappellera ce qui se passait dans les coulisses de cette période de votre vie, et vous êtes vraiment le seul à porter cette expérience dans votre tête. « 

Fran Drescher en janvier 2020. Virginia Sherwood / Banque de photos NBCU via Getty Images

Pour l’instant, Drescher vit sa meilleure vie, se sentant bénie et reconnaissante pour chaque opportunité et défi qu’elle a dû surmonter. Les épreuves et les tribulations de sa vie l’ont inspirée à devenir une ardente défenseure de la communauté LGBTQ ainsi que de son organisation Cancer Schmancer, un mouvement visant à diagnostiquer le cancer plus tôt.

«J’ai toujours l’impression que si vous n’appliquez pas votre renommée au plus grand bien, vous la gaspillez vraiment», a-t-elle déclaré. «Des choses arrivent, et si vous pouvez en faire une douleur positive, un but, que ce soit des choses évidentes qui doivent être défendues comme les libertés civiles ou que vous deveniez un défenseur de la santé, cela aide simplement à donner un sens à l’insensé et à la justice. approfondit votre expérience de vie, vraiment.

« Je pense cette c’est ça la vie.

En rapport:

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Maisons du Monde Fauteuil en lin et coton beige
    A la fois moderne et chaleureux, on parie que le fauteuil en lin et coton beige CARNAC va vous faire craquer. Doté d'un dossier arrondi pour épouser la forme de votre dos, et d'un revtement tout doux, ce fauteuil se plie en quatre pour vous vos moments de détente ! On aime ses pieds obliques qui lui donnent un petit cté vintage. Que diriez-vous de l'installer cté d'un canapé en lin moelleux, d'un lampadaire trépied et d'une table basse ? A vos idées déco !
  • Maisons du Monde Bar 2 portes sculptées main avec porte-verres
    premire vue, le bar TWAREG est un meuble de rangement ordinaire. Et pourtant en ouvrant ses portes ses secrets sont révélés : des porte-verres, des étagres, des rangements dans les portes, des casiers bouteilles ! Tout est prévu pour que vous puissiez jouer au barman Cté look rien nest laissé au hasard : on aime son style exotique avec ses portes sculptées, et ses pieds en métal gris effet vieilli. Optez pour la convivialité avec originalité grce ce bar !
  • Maisons du Monde Tapis rond en coton blanc brodé rose pompons D100
    Envie d'un style bohme dans la chambre de votre trésor ? Optez pour le tapis rond en coton blanc LILA. Ses pompons multicolores donneront la chambre de votre petite frimousse, une atmosphre la fois zen et tendre. Pour rappeler tout l'amour que vous avez pour lui, une petite inscription brodée et entourée d'un cur, remplie de tendresse décore ce tapis. Vous ne regarderez plus ce tapis rond de la mme manire. On craque pour ce tapis trop mimi.