dans

Exclusif: Le showrunner de ‘Resident Alien’ Chris Sheridan parle d’adapter des bandes dessinées au petit écran

L’attente est finalement terminée! « Luciole« Alan Tudyk est de retour sur les écrans de télévision partout avec »Résident étranger, » le nouveau SyFy émission basée sur la bande dessinée culte de Dark Horse Comics, diffusée en première sous la forme d’une série d’action en direct de 10 épisodes ce mercredi 27 janvier à 22 h HAE (03 h 00 GMT le 28 janvier).

Tudyk incarne un extraterrestre bloqué coincé sur Terre après que son vaisseau spatial s’est écrasé lors d’une mission apocalyptique pour éradiquer l’humanité. En apprenant tout ce qu’il peut sur les humains en regardant les rediffusions de « Law & Order », l’extraterrestre échoué doit se faire passer pour le Dr Harry Vanderspeigel, un étrange médecin de la ville natale du village de Rocky Mountain de Patience, Colorado. Là, Harry tente de se fondre parmi les habitants colorés de la ville tout en tentant de percer un mystère de meurtre local.

Le spectacle original est basé sur une bande dessinée du même nom, créé par Peter Hogan et Steve Parkhouse et publié pour la première fois dans « Dark Horse Presents » en 2011. Plusieurs mini-séries ont continué l’étrange histoire du poisson hors de l’eau, la plus récente avec « Resident Alien: Your Ride’s Here » de l’année dernière.

En relation: ‘Resident Alien’ sur Syfy réinvente le conte classique ‘Alien-Crash-Lands-on Earth’

45secondes.fr s’est récemment entretenu avec le scribe nominé aux Emmy Awards de « Family Guy », Chris Sheridan, qui joue le rôle de scénariste et showrunner en chef de « Resident Alien », sur ce qui l’a attiré vers le projet décalé, les défis de faire passer le matériel d’une page à l’autre et pourquoi c’est le véhicule parfait pour les innombrables talents comiques de Tudyk.

45secondes.fr: Qu’est-ce qui vous a attiré pour la première fois dans la bande dessinée « Resident Alien » et qu’espériez-vous apporter à une adaptation télévisée en direct?

Chris Sheridan: J’ai lu cette bande dessinée pour la première fois il y a environ cinq ans, quand Amblin Television me l’a envoyée. J’ai trouvé ce que Peter Hogan et Steve Parkhouse ont fait était génial. Regarder l’humanité à travers les yeux d’un extraterrestre, j’ai trouvé ça fantastique. Ce que je voulais faire, et j’ai dû faire quelques changements pour l’amener à la télévision, était plus ou moins la même. Ils ont fait un excellent travail. La plus grande chose que j’ai faite différemment a été de rendre Harry un peu moins bénin qu’il ne l’est dans les romans graphiques. Il entre un peu plus sombre. Et je voulais faire cela pour qu’il ait un arc au cours de la série. Alors qu’il observe lentement la nature humaine et apprend ce que c’est que d’être humain, nous pouvons également regarder son chemin vers cela.

Je voulais surtout divertir les gens, et j’espérais que cela pourrait être un mélange d’un tas de genres différents avec la science-fiction et le drame. J’espère qu’avec le drame, cela peut aussi être drôle et émotionnel. C’est ce que j’aime regarder et ça se passe beaucoup plus dans les films de nos jours qu’à la télé. Il n’y a pas beaucoup d’émissions qui produisent un tas de sons à la fois, mais je voulais l’essayer. J’espérais que cela pourrait fonctionner, mais il semble que nous ayons eu de la chance avec le casting, tout le monde est incroyable et cela semble être tombé ensemble.

45secondes.fr: Quels changements avez-vous dû apporter pour adapter « Resident Alien » à partir d’une bande dessinée à succès?

Sheridan: Ouais, c’est une bonne question. La première chose que j’ai réalisé que je devais faire, pour tous ceux qui ont lu les romans graphiques, vous voyez Harry comme un extraterrestre tout le temps. Les gens dans le monde le voient comme un humain, mais nous ne voyons jamais vraiment ce qu’ils voient en tant qu’humain, mais nous regardons un extraterrestre sur la page. Je savais que je devais changer cela. C’est trop cher d’avoir un acteur dans un masque tout le temps.

De plus, je pense que les téléspectateurs se connectent plus aux gens qu’aux créatures. J’ai donc eu l’impression que le visage d’un acteur auquel ils pouvaient se connecter était important. C’était donc un grand changement. Nous faisons toujours de notre mieux pour rappeler au public qu’il est un extraterrestre à travers les reflets dans le miroir et qu’il y a un enfant dans la série qui peut le voir comme un extraterrestre.

Alan Tudyk dans le rôle de l’extraterrestre bloqué Dr Harry Vanderspeigel. (Crédit d’image: James Dittinger / SYFY)

J’ai également ajouté le personnage de Darci, qu’il me semblait important d’ajouter parce que j’ai ajouté toute une histoire à Asta sur ce mariage dans lequel elle était partie. Elle traverse une période vraiment difficile dans la série. Je voulais donc ajouter un personnage pour être ami avec elle pour équilibrer les choses négatives avec quelqu’un de plus positif et drôle, et faire ressortir sa comédie et son côté plus léger.

Je voulais rester proche de l’âme de ce que Peter et Steve ont fait dans les romans graphiques, qui est vraiment d’essayer de sombrer dans la nature observationnelle de regarder la nature humaine à travers les yeux de cet extraterrestre qui traverse ce monde presque comme un enfant, essayer de comprendre les choses.

45secondes.fr: Alan Tudyk brille vraiment dans « Resident Alien ». Comment est né son casting et pourquoi pensez-vous que c’est le véhicule parfait pour ses talents aux multiples facettes?

Sheridan: C’est le véhicule parfait pour Alan Tudyk. Nous avions vu un groupe de grands acteurs qui sont venus pour le spectacle pour auditionner pour le personnage de Harry. Mais ce n’est que lorsque Alan est arrivé que ça a vraiment, vraiment cliqué. Il a apporté une grande combinaison de bizarrerie dans sa performance, mais aussi d’humanité qui le fonde en quelque sorte dans ce monde.

Il marche sur cette merveilleuse corde raide de se sentir comme un étranger qui ne s’intègre pas, mais il est difficile de ne pas l’accueillir parce qu’il a besoin d’aide. Les gens ressentent un peu pour lui et peuvent dire qu’il est différent, mais il aborde les choses comme un enfant et il y a quelque chose de sérieux à ce sujet.

Et il est très honnête, car il ne sait pas ne pas être honnête et il y a quelque chose qui attire les gens vers lui à cause de cela. Il y a des éléments dans sa performance qu’il y a apportés qui en font un personnage que lui seul pouvait faire.

« Resident Alien », une nouvelle série de science-fiction sur un extraterrestre résolvant des mystères échoué sur Terre, a ses racines dans les bandes dessinées. (Crédit d’image: Dark Horse Comics)

45secondes.fr: Qu’espérez-vous que le public retire de « Resident Alien » et à quoi les téléspectateurs peuvent-ils s’attendre à mesure que la saison se déroule?

Sheridan: J’espère qu’ils enlèveront un sentiment de positivité sur la condition humaine. Nous avons un extraterrestre déterminé à détruire qui commence à se rendre compte que les humains peuvent être rachetables et qu’il y a de bonnes choses à propos des humains. Il y a tellement de choses négatives qui se produisent ces jours-ci dans notre monde de toute façon que j’espère que les gens le regarderont et commenceront à ressentir la même chose.

Harry est un étranger, mais il est adopté par cette communauté et c’est lui qui n’a fait confiance à personne, mais qui apprend à faire confiance, à laisser tomber les murs et à accepter les humains. Et réalisez que peut-être quand ils travaillent ensemble et se connectent les uns avec les autres, ils peuvent tout faire. J’espère que les gens qui regardent l’émission peuvent espérer que nous pouvons être meilleurs et que nous sommes tous connectés et que nous pouvons apprendre à nous aimer et à nous faire confiance.

Extraterrestre échoué Harry (Alan Tudyk) se fait passer pour un humain pour déguiser sa vraie nature. (Crédit d’image: James Dittinger / SYFY)

Le voyage de la saison correspond davantage à ce que vous verrez dans le pilote. Il y a beaucoup de choses amusantes, il y a beaucoup de drame, il y a un meurtre qui se déroule qui sera résolu avant la fin de la saison. Je pense que c’est une course amusante. Il y a beaucoup de choses pour tout le monde. Et il y a beaucoup de choses liées émotionnellement. Je pense que les gens tomberont amoureux de ces personnages.

« Resident Alien » de SyFy fait ses débuts le mercredi 27 janvier à 22 h HAE (03 h 00 GMT le 28 janvier).

Suivez-nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Dans la Combi de Thomas Pesquet
    9782205076394
  • Crée ta propre bande dessinée: 100 planches de BD vierges pour adultes, ados & enfants