dans

Auckland en Nouvelle-Zélande entame le deuxième verrouillage du mois

Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, s’est réveillée dimanche matin pour un deuxième verrouillage en un mois alors que les autorités sanitaires tentent de contenir un cluster de coronavirus de la variante britannique la plus contagieuse. Le verrouillage de sept jours, annoncé samedi soir par la Première ministre Jacinda Ardern, fait suite à un ordre de séjour de trois jours à la maison à la mi-février après une émergence locale de la variante britannique du nouveau coronavirus à l’origine du COVID-19.

Le séquençage génomique d’un nouveau cas enregistré samedi, qui a provoqué le verrouillage, était lié au cluster existant, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires, le portant à 13 cas. « Il est peu probable que nous ne voyions pas plus de cas », a déclaré dimanche le ministre de la Réponse au COVID-19, Chris Hipkins, à la chaîne de télévision publique TVNZ. « Combien de cas à ce stade nous ne savons tout simplement pas. »

Le nouveau cas est considéré comme infectieux depuis une semaine. La personne, une étudiante de 21 ans, a visité plusieurs espaces publics pendant cette période. Le nouveau verrouillage, avec des restrictions de niveau 3, permet aux gens de quitter la maison uniquement pour les achats et les travaux essentiels. Les lieux publics resteront fermés. Les restrictions dans le reste du pays seront renforcées au niveau 2, y compris les limites sur les rassemblements publics.

Le verrouillage a compliqué plusieurs événements sportifs à haute visibilité prévus à Auckland. Les organisateurs de la course de yacht de l’America’s Cup examinent les plans de la finale en tête-à-tête entre l’Italie et la Nouvelle-Zélande. Le quatrième match de cricket de la Nouvelle-Zélande Twenty20 International contre l’Australie a été déplacé à Wellington où il se jouera à huis clos vendredi.

A lire :  Les États-Unis appellent l'Union africaine à faire pression sur l'aggravation de la crise dans le Tigré en Éthiopie

La Nouvelle-Zélande et l’Australie voisine ont très bien réussi à empêcher la pandémie de coronavirus de se propager grâce à la fermeture des frontières, à la recherche agressive des contacts et au respect élevé de la communauté avec les ordonnances de santé publique rapides. La Nouvelle-Zélande, avec une population de 5 millions d’habitants, a enregistré un peu plus de 2000 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie et 26 décès.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de 45Secondes.fr et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Zago "Tapis laine de Nouvelle Zélande écru/gris 230 x 160 cm Sina - ZAGO"
    "Ce séjour donnera un esprit scandinave et nature à votre séjour.Son tissage en laine de Nouvelle-Zélande est gage de qualité et de douceur au toucher.On aime l'association du jaune vif, du noir et de l'écru, qui met en valeur ses motifs géométriques et ses bords frangés.Existe en dimensions 170 x 120 cm
  • Angelo Tapis MORRISON Laine de Nouvelle-Zélande - Angelo
    "Tapis en laine de Nouvelle-Zélande MORRISON Angelo" proposé par Tapis Cosy de Angelo, modèle MORRISON. Produit de dimensions 140x200 et de forme rectangulaire. Produit fait en laine, couleur : ...
  • Zago "Tapis laine de Nouvelle-Zélande bleu 170 x 120 cm Bori - ZAGO"
    "Craquez pour ce joli tapis rectangulaire Bori : réalisé en laine de Nouvelle-Zélande, il vous plaira pour ses fibres de qualité et sa douceur au toucher.Teinté bleu, il donnera du caractère à votre décoration d'intérieur.Existe également en dimensions 230 x 160 cm (ref. TAP-BORI160/04)."