dans

Assassin’s Creed : une franchise qui boude les rôles principaux féminins ?

Un nouveau billet sur l’histoire des abus internes et du sexisme chez Ubisoft inclut des affirmations selon lesquelles les projets de jeu axés autour de personnages féminins dans plusieurs jeux Assassin’s Creed ont été abandonnés ou minimisés pour la raison que la valeur marketing d’un personnage fort masculin serait supérieur à celle d’un personnage féminin.

Dans un rapport détaillé du Bloomberg – largement axés sur les dirigeants d’entreprise – plusieurs employés d’Ubisoft expliquent dans l’anonymat qu’Assassin’s Creed Syndicate, Origins et Odyssey ont tous été modifiés avant le lancement.

Le script original de Syndicate donnerait le même temps de jeu aux jumeaux Jacob et Evie Frye, mais il a été modifié pour axé une majorité de l’histoire autour de Jacob. Le plan original pour Origins était de faire disparaitre ou mourir le personnage principal Bayek au début du jeu, sa femme Aya assumant le rôle principal après la mort de son mari.

Comme on le sait tous, Aya est vite devenu un personnage secondaire. L’équipe d’Odyssey a initialement demandé que Kassandra soit le seul personnage principal, mais on leur a dit que ce n’était pas une option et ont été forcés d’instituer l’option de jouer avec le frère de cette dernière, Alexios.

les hommes d’abord chez Ubisoft

Ceux qui ont signalé ces changements ont expliqué que les demandes provenaient surtout du service marketing ou du directeur de la création Serge Hascoët – qui a depuis démissionné après plusieurs rapports d’inconduite et d’abus sexuels.

A lire :  NBA 2K21: Mise à jour majeure liée à Kobe-Bryant à venir, mais pas dès que vous le souhaitez

Fait intéressant, un producteur d’Assassin’s Creed Unity a déclaré un jour que les personnages féminins jouables dans le jeu n’étaient pas inclus car ils étaient difficiles à animer. Assassin’s Creed Valhalla comprend un personnage principal appelé Eivor, qui peut être un homme ou une femme (et dont le sexe peut être changé à tout moment).

Ubisoft a connu des moments difficiles après des accusations de mauvaise conduite et d’abus sexuels à l’encontre de certains membres de l’entreprise. Le PDG Yves Guillemot a promis de «suivre personnellement» les différents dossiers et entre-temps, plusieurs cadres ont fini par quitter leurs fonctions.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

La nouvelle version de la Ford Mustang Mach-E annonce plus de 1400 ch

OnePlus Nord : le premier OnePlus milieu de gamme à partir de 399 euros