En complément de ce que vous pourrez lire sur le classement de la France dans la dernière enquête d’E&Y (ici l’article du Parisien), il nous a paru intéressant de vous communiquer les résultats d’une autre étude émanant de The Economist (l’hebdo anglais qui nous adore). E&Y s’intéresse à l’attractivité de la France, The Economist se concentre sur ce qu’ils appellent le Technological Readiness Ranking.

Trois critères sont pris en comte pour établir ce classement :
Accès à Internet : utilisation, abonnement mobiles…
Infrastructure de l’économie digitale : e-commerce, e-gouvernement, cyber-sécurité
Ouverture face à l’innovation : dépôts de brevets, dépenses de R&D, infrastructures liées à la recherches

Et là encore, la France recueille un satisfecit récompensant ses efforts dans ces différents domaines. Alors que nous étions classés à la 11ème position pour la période 2013-2017, notre doulce France passe à la 4ème position pour la période 2018-2022. Sans aucune perfidie…nous notons que le Royaume-Uni qui partageait la 11ème place avec nous, glisse au 20ème rang pour la période à venir.

Sur le sujet particulier des dépôts de brevet, nous vous recommandons la lecture d’une de nos précédentes chroniques.

En illustration de cette chronique, affrontement entre Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste à Gisors, en 1198.

 

Similar Posts