Le Parti Communiste Chinois (CPC) a récemment publié un Guide sur la technologie blockchain et ses applications possibles, selon un communiqué publié sur le site Web du CPC le 13 août.

Ce Guide fournit une description scientifique des caractéristiques principales de la blockchain, son origine, les scénarios d’application futurs, les défis principaux associés à l’adoption de cette nouvelle technologie.

En introduisant ce Guide, le CPC vise à aider les autorités gouvernementales à comprendre le concept de cette technologie et à examiner les avantages et les défis de l’adoption de la blockchain à l’échelle nationale.

Ye Zhenzhen, directeur général du People’s Daily, le plus grand groupe de journaux en Chine, a écrit dans un communiqué de presse que la partie la plus importante de la technologie blockchain est son «mécanisme opérationnel» permettant une « répartition équitable des ressources qui améliorera la vie des citoyens ».

De son côté le Ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’Information (MIIT) cite son laboratoire blockchain comme l’un des laboratoires clés pour l’année de 2018. Le laboratoire blockchain du MIIT vise à améliorer la sécurité des données et des systèmes informatiques. Ce laboratoire fonctionnera sous la supervision du Centre National de Recherche sur le Développement de la Sécurité Industrielle.

Le 9 août, la Banque de Chine a révélé l’intention d’investir dans le développement des Fintech, blockchain, Internet des Objets (ITO). La Banque commerciale, soutenue par l’État, prévoit investir plus de 1% de son revenu annuel d’exploitation ($70,2 milliards en 2017).

Si Mao disait en 1938 que la victoire est au bout du fusil. Que dirait-il en 2018 en parlant de la blockchain ?

 

 

Similar Posts