in

Y: The Last Man Showrunner parle du temps d’exécution potentiel de la télévision

Après de nombreuses années de planification, de projets infructueux et de redémarrages en développement, dans une semaine, le signal FX atteindra « Y: The Last Man », une adaptation de la bande dessinée acclamée créée par Brian K. Vaughan et Pia Guerra dans laquelle une étrange peste tue tous les organismes avec un chromosome Y, ne laissant qu’un seul homme vivant sur toute la planète.

La série a dans la position de showrunner Eliza Clark, qui a de l’expérience en tant que scénariste dans des séries telles que « Animal Kingdom » ou « The Killing » et qui a récemment révélé qu’elle espérait que sa série puisse atteindre six saisons à l’antenne pour pouvoir pour présenter au public le récit que vous avez prévu.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Jodie Whittaker révèle ce qu’il y a de mieux à jouer à Doctor Who

Dans une conversation avec Comicbook.com, Clark a noté qu’elle était attirée par le mystère qui se cache derrière ce qui s’est passé dans le monde de cette histoire et comment ses survivants commencent à créer différents systèmes de croyances autour d’eux. « Donc, je suis très intéressé par les explications de ce qui s’est passé, mais je ne suis pas si intéressé par la réponse, car à la fin, la réponse est de la science-fiction. »

Eliza Clark souligne que la bande dessinée et la série en général traitent vraiment de ce qui arrive aux personnes dans une situation extrême comme celle qui s’est produite dans « Y: The Last Man », et comment cela affecte directement leur comportement et la façon dont une communauté est créé.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Phoebe Waller-Bridge abandonne le redémarrage de « Mr. & Ms. Smith »

«Mais en termes de durée, je veux dire, c’est le plus amusant que j’aie jamais eu. J’aime ce monde, je ne veux pas qu’il s’arrête. J’ai l’impression, de manière générale, que les émissions de télévision qui sont les meilleures durent environ cinq ou six saisons, et je m’en tiendrai à cela », conclut Clark.

« Y: The Last Man » aura aussi une façon d’aborder le genre, puisqu’avant l’examen minutieux de la presse, FX a annoncé que la série mettrait en scène des personnages trans, en plus de confirmer que tous les épisodes de cette première saison ont été tenu par des femmes. La série se prépare pour sa première le 13 septembre.

Suivez-nous sur

  • Y : Le dernier homme
  • Eliza Clark

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂