dans

Xbox Head cible Sony pour ne pas lancer le jour et la date des jeux sur PC

Horizon Zero Dawn PC

Tête Xbox Phil Spencer a jeté un peu d’ombre sur Sony pour avoir retardé l’introduction de ses titres auparavant exclusifs sur PC jusqu’à des années après leur sortie sur console d’origine. Après s’être vanté d’être la seule entreprise à expédier des titres sur PC, consoles et cloud le même jour, Spencer a déclaré : « D’autres apportent des jeux de console sur PC des années plus tard, non seulement obligeant les gens à acheter leur matériel à l’avance, mais leur facturant ensuite un deuxième fois pour jouer sur PC. »

Il est important de se rappeler que la combinaison fonctionne pour Microsoft, la même société qui possède littéralement Windows. Bien sûr, les titres issus de la société américaine vont arriver sur ses propres plateformes en même temps. Sony n’a pas les mêmes intérêts dans Microsoft Windows que, eh bien, Microsoft.

Mais qu’en est-il de la remarque contre Sony ? Est-ce que ce que dit Spencer est correct ? Hé bien oui. C’est factuellement correct. Sony a apporté Horizon Zero Dawn à l’ordinateur personnel plus de trois ans après sa sortie sur PlayStation 4 tandis que Days Gone a pris deux ans. Là où la critique tombe à plat, c’est quand Spencer développe l’attaque.

Sony a continuellement déclaré que ses efforts en matière de PC ont toujours consisté à élargir la base de fans de ses adresses IP, et non à une saisie cynique d’argent pour amener le hardcore à doubler ses titres. Dans une récente séance de questions-réponses sur le blog PlayStation, Hermen Hulst a abordé ce point lors de la discussion sur Days Gone. « Et j’espère qu’un nouveau groupe de fans pourra et appréciera ce titre. Et c’est l’objectif – nous voulons atteindre de nouveaux joueurs qui n’ont pas encore expérimenté les grandes histoires, les personnages et les mondes que nous avons construits. »

Sony n’a jamais, jamais prévu que son public actuel sur PS5 et PS4 construise soudainement un PC de jeu et rejoue Horizon Zero Dawn avec les paramètres maximum. L’initiative consiste à donner à ceux qui ne possèdent pas de console Sony la possibilité de jouer à l’un des titres du géant japonais, puis de les convaincre potentiellement de se procurer une PS5. Les commentaires de Phil Spencer sont factuellement corrects, mais son raisonnement est faux.

Pourtant, qu’en pensez-vous ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂