dans

Volkswagen éliminera progressivement les véhicules à moteur à combustion interne en Europe d’ici 2035

Volkswagen a annoncé dimanche son intention d’arrêter la production de voitures à moteur à combustion interne en Europe pour sa marque phare éponyme entre 2033 et 2035, alors que le géant allemand de l’automobile accélère sa progression vers les véhicules électriques. Les constructeurs automobiles du monde entier ont commencé à fixer des calendriers pour éliminer progressivement les moteurs à combustion face aux normes antipollution de plus en plus strictes mises en place pour lutter contre le changement climatique, la poussée électrique de Volkswagen faisant également suite aux atteintes persistantes à la réputation du scandale du « dieselgate ».

Klaus Zellmer, membre du conseil d’administration des ventes et du marketing de la marque de voitures particulières de Volkswagen, a déclaré au journal bavarois Münchner Merkur que « nous rendrons l’ensemble de notre flotte neutre en CO2 d’ici 2050 au plus tard ».

« En Europe, nous quitterons le marché des véhicules à moteur thermique entre 2033 et 2035 », a-t-il déclaré dans une interview publiée en ligne dimanche.

Volkswagen investit 100 millions d'euros pour former une joint-venture pour construire des batteries avec la firme allemande Customcells.  Image : Volkswagen

Volkswagen investit 100 millions d’euros pour former une joint-venture pour construire des batteries avec la firme allemande Customcells. Image : Volkswagen

Il a ajouté que le changement aura lieu « un peu plus tard aux Etats-Unis et en Chine. En Amérique du Sud et en Afrique, en raison du manque de conditions cadres politiques et d’infrastructures, cela prendra un peu plus de temps ».

La marque phare de Volkswagen avait déjà annoncé en mars qu’elle visait à ce que les véhicules électriques représentent 70% de ses ventes européennes d’ici 2030.

Zellmer a déclaré qu' »en tant que fabricant de marché de masse, VW doit s’adapter à différentes vitesses de transformation dans différentes régions ».

« Nos concurrents qui vendent des véhicules principalement en Europe, par exemple, devront certainement faire face à une transformation beaucoup moins complexe. »

D'ici 2025, Audi aura 20 modèles électriques dans son portefeuille mondial.  Image: Andreas Lischka via Pixabay

D’ici 2025, Audi aura 20 modèles électriques dans son portefeuille mondial. Image: Andreas Lischka via Pixabay

Audi, une filiale de Volkswagen, a annoncé la semaine dernière qu’elle ne lancerait que des véhicules entièrement électriques à partir de 2026 et arrêterait la fabrication de voitures à moteur à combustion interne d’ici 2033.

Le suédois Volvo a annoncé son intention de ne vendre que des modèles électriques à partir de 2030.

L’Union européenne dévoilera le 14 juillet des objectifs d’émissions de CO2 plus stricts pour 2030 et des propositions réglementaires, qui devraient obliger les constructeurs automobiles à accélérer la transition vers les voitures électriques.

La poussée électrique de Volkswagen a en outre été accélérée par son scandale du « dieselgate », qui a secoué l’industrie automobile allemande et a coûté cher à l’entreprise en espèces et en dommages à la réputation.

Des affaires judiciaires se sont heurtées à l’aveu de Volkswagen en 2015 selon lequel il avait illégalement équipé 11 millions de véhicules diesel dans le monde d’un logiciel pour les faire paraître moins polluants.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂