mercredi, juillet 24, 2024
AccueilActualitéVoiture électrique : Ce métal indispensable est l'origine d'une guerre froide entre...

Voiture électrique : Ce métal indispensable est l’origine d’une guerre froide entre Etats-Unis et Chine

La bataille pour le contrôle des ressources nécessaires à la fabrication des batteries de véhicules électriques s’intensifie, avec les États-Unis et la Chine en première ligne.

Les tensions commerciales augmentent alors que Washington tente de réduire sa dépendance envers le graphite chinois, crucial pour l’industrie des véhicules électriques.

Lire aussi :

Le Monopole Chinois sur le Graphite

La Chine domine actuellement le marché mondial du graphite, extrayant 68% du graphite naturel mondial et contrôlant une grande partie de la transformation de ce minéral essentiel, ainsi que du cobalt et du lithium. Cette prédominance place Pékin en position de force dans le secteur des batteries pour véhicules électriques, un marché sur lequel la Chine compte étendre sa capacité de production quatre fois plus que les États-Unis d’ici 2030.

Toyota prend un gros risque et mise tout son avenir sur un moteur révolutionnaire qui ne marche ni à l’hydrogène ni à l’électricité

Réactions Américaines et Implications Globales

Face à cette domination, les États-Unis ont réagi en imposant des droits de douane de 25% sur certaines importations en provenance de Chine, y compris les anodes en graphite naturel et synthétique. Cette mesure s’inscrit dans une stratégie plus large visant à fortifier l’industrie américaine contre les chocs externes, notamment en augmentant les investissements dans les technologies propres et les chaînes d’approvisionnement locales.

Dépendance Persistante et Dilemmes Politiques

Malgré ces efforts, les États-Unis restent dépendants du graphite chinois à court terme. Cette dépendance est illustrée par une dérogation récente qui permet aux véhicules équipés de batteries contenant du graphite chinois de bénéficier de subventions fédérales, soulignant le dilemme auquel sont confrontées les autorités américaines qui cherchent à concilier sécurité nationale et réalités économiques.

Conséquences pour l’Industrie Automobile Américaine

L’industrie automobile américaine ressent les effets de ces tensions. Les fabricants enregistrent des pertes sur les véhicules électriques, en partie à cause d’un engouement moins fort que prévu en Europe, ce qui soulève des questions sur la viabilité à long terme de la stratégie américaine sans un accès sécurisé à des matériaux essentiels comme le graphite.

Stratégies et Alliances Internationales

Pour contrer l’influence chinoise, les États-Unis envisagent de diversifier leurs sources d’approvisionnement en se tournant vers des pays comme l’Australie et le Royaume-Uni. Des investissements significatifs sont prévus pour développer des chaînes d’approvisionnement alternatives en lithium, cobalt, graphite et nickel, essentiels à la fabrication des batteries modernes.

Vers un Avenir Plus Autonome?

L’enjeu pour Washington est de taille : investir massivement pour assurer une production indépendante de minéraux critiques et réduire sa vulnérabilité face aux stratégies économiques de Pékin. Les décisions prises aujourd’hui détermineront la position des États-Unis dans l’économie décarbonée de demain.

Tempête économique à l’horizon avec l’imposition de droits de douane sur les véhicules électriques chinois en Europe

Cet article explore les dynamiques du conflit croissant entre les États-Unis et la Chine autour du graphite, un composant clé des batteries de véhicules électriques. Alors que Washington cherche à diminuer sa dépendance, Pékin consolide son emprise, posant un défi majeur pour l’avenir de l’industrie automobile et énergétique américaine dans un contexte de transition écologique mondiale.

Top Infos

Coups de cœur