in

« Venom: Let There Be Carnage » présente un nouveau regard sur son méchant

Présentant sa nouvelle collaboration avec Marvel, Sony Pictures a dévoilé une nouvelle bande-annonce pour « Venom: Let There Be Carnage », la suite attendue du film sorti en 2018 où nous verrons le retour de Tom Hardy en tant que journaliste Eddie Brock, qui devient dans le corps hôte du symbiote extraterrestre Venom, le transformant en quelque chose d’un anti-héros doté d’une force et de capacités surhumaines.

La séquence finale du film aurait anticipé l’arrivée imminente de Woody Harrelson dans le rôle de l’un des méchants les plus inquiétants et inquiétants de Marvel Comics : le tueur en série Cletus Kasady, qui possède dans son corps l’ennemi principal de Venom, le sauvage. symbiote fou de Carnage.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Dev Patel révèle pourquoi il ne fait plus de cassettes à gros budget

Après divers retards dus à la pandémie de Covid-19 en 2020, Sony Pictures a enfin préparé le lancement de « Venom: Let There Be Carnage » dans les salles en septembre prochain, donc ce matin, le studio a surpris les fans du personnage avec une nouvelle bande-annonce , qui dévoile un peu plus le méchant personnage joué par Harrelson.

Parallèlement à la dynamique entre Hardy et Harrelson, nous voyons que la suite du film mettra en vedette le retour de Michelle Williams dans le rôle d’Anne Weying, l’ex-petite amie d’Eddie, avec Dan Lewis dans le rôle de Reid Scott, son nouveau partenaire. Le film a Andy Serkis comme réalisateur, remplaçant Ruben Fleischer après son travail sur le premier volet, avec un scénario écrit par Kelly Marcel inspiré d’une histoire qu’elle a construite avec Hardy.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Les frères Russo terminent le tournage de « The Grey Man »

« Ce personnage était tellement amusant de travailler sur son design et de le sortir du monde de la bande dessinée », a déclaré Serkis lors d’une conversation avec IGN à propos de l’arrivée de Carnage en live action. « C’était merveilleux d’avoir l’opportunité de prendre ce personnage qui n’a jamais été vu à l’écran, autant ils le connaissent dans notre histoire et jouent vraiment avec son physique, ses mouvements et la façon dont il étend ses tentacules. »

Andy Serkis anticipe que la personnalité de chaque symbiote est en fait le reflet de l’être vivant qu’il habite et voulait refléter le véritable intellect de Cletus Kasady dans la façon dont son symbiote s’exprime physiquement, en plus de présenter le personnage de Hardy avec une véritable bataille intellectuelle. « Venom: Let There Be Carnage » sera présenté le 24 septembre.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂