in

Venom 3 se produira si Carnage réussit et assure un Tom Hardy «profondément investi»

Si Venom: Let There Be Carnage tire les chiffres que Sony espère ce week-end, nous pouvons probablement compter sur une autre suite. Après que sa date de sortie ait été décalée à plusieurs reprises en raison de la pandémie, le deuxième Venin Le film devait finalement sortir le 1er octobre. Cela l’a amené deux semaines plus tôt que sa date de sortie précédente, bien qu’il ait été initialement prévu pour la première en octobre 2020.

Dès le début, Tom Hardy avait été engagé pour apparaître dans trois Venin films, donc la paperasse est déjà en place si Sony va de l’avant avec Venin 3. Rien n’est officiellement en marche pour le moment, mais pour sa part, Hardy espère que la suite sera bientôt officialisée. Parler de Venom : qu’il y ait un carnage dans une récente interview avec THR, voici ce que Hardy avait à dire sur l’avenir de la franchise après le deuxième film.

« Je suis profondément investi dans cette franchise en particulier. Si elle réussit, il y en a une autre à faire. »

Andy Serkis, le directeur de Venom : qu’il y ait un carnage, voit également un avenir radieux pour le Venin séries. Le cinéaste pense que ce n’est qu’une question de temps avant que Venom ne croise Spider-Man, peut-être via un multivers Marvel, dans une suite à venir. Avant que cela n’arrive, cependant, Serkis préférerait voir d’autres méchants dans cet univers pour avoir plus de temps pour briller, de la même manière que Cletus Kasady/Carnage de Woody Harrelson est si fortement présenté dans Venin 2.

« Je sais que tout le monde veut désespérément que Venom rencontre Spider-Man. Je le sais », a déclaré Serkis à Screen Rant. « Mais je pense qu’il y a un vrai kilométrage dans certains des autres super-vilains qui résident à Ravencroft. Il y a un terrain tellement fertile à découvrir là-bas. Ce serait le bac à sable que je serais vraiment intéressé à jouer. Qui se cache là-dedans qui pourrait éclater? « 

« Je ne ferais pas le travail si je n’étais pas éveillé et ouvert à toute opportunité ou éventualité ou si je n’étais pas excité par cela », Tom Hardy a également parlé d’un crossover potentiel de Spidey, via Esquire. « De toute évidence, c’est un grand canyon à franchir, à franchir par une seule personne, et il faudrait un niveau beaucoup plus élevé de diplomatie et d’intelligence, s’asseoir et parler, pour affronter une arène comme celle-là. Les deux parties devraient-elles le vouloir , et ce serait bénéfique pour les deux parties, je ne vois pas pourquoi cela ne pourrait pas être le cas. »

Hardy a également déclaré: « Je pense également au troisième film, car je pense que vous devez l’écrire en même temps [as you’re working on part two]. Un troisième n’aura pas le feu vert tant que le second n’aura pas réussi, mais le studio [was] vraiment, vraiment content du numéro deux. »

Sony pourrait être satisfait de Venom : qu’il y ait un carnage, mais ce qui compte le plus, c’est la réception des fans. Les critiques ont été un peu mitigées jusqu’à présent, mais ce n’est pas un coup fatal pour Venin 3, comme l’original Venin ne s’en était pas bien sorti avec les critiques non plus. Quoi Venin a fait a mis en banque plus de 856 millions de dollars au box-office, et c’était certainement suffisant pour obtenir la suite commandée. L’état de l’industrie du cinéma a radicalement changé depuis 2018, et Sony gardera probablement cela à l’esprit lorsqu’il jugera du succès de Venin 2.

Venom : qu’il y ait un carnage est maintenant à l’affiche dans les salles. Cette nouvelle nous vient du Hollywood Reporter.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂