dans

Van Aert: « J’ai soutenu Roglic toute la journée, mais il aurait été dommage de ne pas sprinter »

, 4 sept. () –

Le cycliste belge Jumbo-Visma Wout van Aert a reconnu que sa mission lors de la septième étape du Tour de France était de « soutenir » son leader, le Slovène Primoz Roglic, mais a admis qu’il aurait été « dommage » de ne pas sprinter pour victoire ayant « un si petit groupe ».

« Je suis très fier de cette victoire, ce matin je ne m’attendais pas à me battre pour la victoire sur la ligne d’arrivée. J’ai soutenu Primoz Roglic toute la journée, c’était mon plan depuis le départ, mais il aurait été dommage de ne pas sprinter quand le groupe était si petit », Van Aert a avoué dans les déclarations recueillies par le site Web de la course.

Le déjà vainqueur de la cinquième étape a indiqué qu’il avait trouvé « un écart sur le côté droit de la route » pour pouvoir calibrer son sprint « parfaitement » et a souligné que cela avait été « une étape très difficile, pleine du premier au dernier kilomètre « .

« Même si nous savions que cela pouvait être difficile, nous sommes tous surpris que ce soit si exigeant. Je dois dire que Bora-Hansgrohe a fait une étape impressionnante en éliminant tous les sprinteurs. Puis les fans sont arrivés et nous avons tous tout donné. Les derniers kilomètres. ils étaient très désordonnés », a déclaré le vainqueur également cette année du Milan-San Remo et de la Strade Bianche.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂