dans

Valverde: « C’était une fin très exigeante, une crise cardiaque »

, 2 sept. () –

Le cycliste espagnol Alejandro Valverde (Movistar Team) a souligné que la fin de la cinquième étape du Tour de France, qui a été attribuée au sprint par le Belge Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), était « assez exigeante » et attendait le haut de gamme de ce jeudi au Mont Aigoual.

«C’était une arrivée très exigeante. La première partie de l’étape a été assez calme, il faut bien l’admettre, mais les 50 derniers kilomètres ont été une crise cardiaque. Nous devions être tous en tête dans cette section face au vent, avec beaucoup de danger, et bon, à la fin nous avons tous pu y arriver ensemble. Je ne me souviens pas d’une étape du Tour sans évasion, donc il faut faire longtemps sans une comme ça … Pourquoi est-ce arrivé? Je suppose qu’il en reste beaucoup. Tour et on savait que ce serait une arrivée au sprint », a-t-il commenté dans des déclarations au service de presse Movistar.

En revanche, Valverde a reconnu qu’il aurait aimé «être en tête et ne pas abandonner ces 20 secondes» la veille à Orcières-Merlette. « Mais bon, Enric était plus proche, il a à peine laissé le temps … Voyons ce qui se passera demain », a déclaré le chef de l’équipe téléphonique.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂