in

Une pétition lancée pour conserver le nom du navire de Boba Fett

Dans une nouvelle qui n’est pas surprenante, les fans de « Star Wars » sont mécontents des dirigeants derrière la franchise. Bien que cette fois, cela ne soit pas dû à une nouvelle de son casting ou du réalisateur de l’un de ses futurs spin-offs. Tout revient à un nouveau jouet LEGO, qui permettra aux collectionneurs de construire de leurs propres mains le navire emblématique du mercenaire Boba Fett, « Slave I » (Slave I).

Cependant, l’emballage Lego ne mentionnera pas le nom « Slave I ». Au lieu de cela, il se réfère simplement au véhicule comme « le vaisseau spatial de Boba Fett ». Les concepteurs du jouet auraient confirmé que, compte tenu de la résurgence du personnage dans « The Mandalorian » et de la première de sa prochaine série, Disney éviterait d’utiliser le nom « Slave I » en faisant référence à l’un des navires les plus emblématiques du franchisé.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Cyberpunk 2077 : les développeurs parlent de son niveau de stabilité

Quelques jours seulement après cette confirmation, un fan de Star Wars nommé Cody Pirkle a lancé une nouvelle initiative via la plateforme Change.org intitulée « Rename ‘Slave I’ back to ‘Slave I' », même qui a déjà atteint un peu plus de mille signatures jusqu’à présent.

« Disney a demandé aux entreprises, y compris les cartes à collectionner LEGO et Topps, de cesser d’utiliser le nom. Nous voulons que vous signiez cette pétition montrant que vous voulez toujours que le nom soit « Slave I » et non « Stellar Bave de Boba Fett » », indique la pétition de Pirkle. La confirmation du changement de nom a été faite par Michael Lee Stockwell, Design Lead pour la division Star Wars chez LEGO.

Vous pourriez aussi être intéressé par: « WandaVision » a édité sa séquence post-crédits

Dans la même déclaration, le directeur du design de LEGO Star Wars a ajouté que « Tout le monde abandonne ce nom. Ce n’est probablement pas quelque chose qui a été annoncé publiquement mais c’est quelque chose que Disney ne veut plus utiliser. » Tout semble indiquer qu’il s’agit d’une décision prise par les managers de Disney dans la gestion de Star Wars et des licences de ses jouets.

Parmi les voix qui se sont opposées à ce changement, figure celle de Mark Anthony Smith, artiste d’effets spéciaux qui a travaillé sur « Star Wars: A New Hope Special Edition », déclarant à travers ses réseaux sociaux qu’il pouvait comprendre ce que « Slave I » n’était pas un nom approuvé pour personnaliser ses plaques d’immatriculation, mais il a été déçu par la « bêtise » de Disney.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂