dans

Une mère se réjouit de la réussite de la chirurgie au spina bifida de son enfant dans l’utérus

Un bébé a subi une intervention chirurgicale dans l’utérus pour un spina bifida, et depuis sa naissance il y a six semaines, l’enfant est en bonne santé et se développe bien, selon une déclaration du Great Ormond Street Hospital (GOSH) pour enfants à Londres.

Le spina bifida survient lorsque le soi-disant tube neural, une structure creuse qui commence à se former vers la troisième semaine de grossesse, ne se développe pas correctement et se termine essentiellement par un trou, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Le tube neural donne plus tard naissance au bébé cerveau et la moelle épinière, de sorte qu’un trou dans la structure peut causer des nerf dommages et entraîner des déficiences physiques et intellectuelles.

Helena, une mère au Royaume-Uni, a appris que son bébé en développement avait un spina bifida au cours de sa 20e semaine de grossesse, selon le communiqué.

«C’était une très grande lésion sur son dos et la moitié de sa colonne vertébrale était exposée», Helena a déclaré à BBC News. « Ils ont dit qu’il était probable qu’elle soit paralysée, incontinente et qu’elle aura besoin d’un shunt pour drainer le liquide de son cerveau plus tard. »

En rapport: 12 images étonnantes en médecine

Heureusement, en 2011, un essai clinique historique a montré qu’opérer des bébés dans l’utérus pouvait les épargner de certains des effets nocifs du spina bifida, 45Secondes.fr précédemment rapporté. Par rapport aux bébés atteints de spina bifida qui ont été opérés après la naissance, ceux opérés dans l’utérus étaient deux fois plus susceptibles de marcher sans assistance à l’âge de 2 ans et ont développé moins de problèmes neurologiques.

La chirurgie fœtale ouverte comporte certains risques, car elle augmente quelque peu le risque de naissance prématurée et oblige les mères à accoucher par césarienne, ou bien risque de rupture de l’utérus, selon 45Secondes.fr.

« La procédure est complexe, sensible au temps et non sans risques, mais l’impact significatif et qui change la vie des bébés … et de leurs familles, ne peut être surestimé », a déclaré le Dr Dominic Thompson, neurochirurgien principal au GOSH, dans le communiqué. « Cela fait toute la différence dans la qualité de leur vie. »

L’opération d’Helen a impliqué 25 cliniciens des hôpitaux du GOSH et de l’University College London, ainsi que des hôpitaux universitaires de Louvain en Belgique, où l’opération a été pratiquée, selon BBC News.

En général, la procédure consiste à administrer un anesthésique à la mère, qui passe également au fœtus, puis à couper l’abdomen et l’utérus pour atteindre la colonne vertébrale du fœtus, selon la déclaration du GOSH. Les neurochirurgiens séparent ensuite toute peau attachée à la moelle épinière exposée et placent la moelle à l’intérieur du canal rachidien avant de suturer les tissus.

Helena a été opérée au cours de sa 23e semaine de grossesse et, trois mois plus tard, elle a donné naissance à sa fille Mila à l’University College London Hospital. Il y a encore un excès de liquide sur le cerveau du nouveau-né, mais jusqu’à présent, Mila montre des signes de développement sain, selon le communiqué du GOSH.

« Elle peut bouger ses jambes et elle a des sensations aux orteils, donc c’est absolument incroyable », a déclaré Helena à BBC News. « Je suis tellement reconnaissant aux chirurgiens qui ont fait cette opération parce que sa vie serait très différente sans elle. » Y compris Mila, l’équipe a effectué la même opération sur 32 bébés depuis janvier 2020.

« Nous sommes très enthousiasmés par la prochaine phase de la chirurgie prénatale pour les bébés atteints de spina bifida, y compris des approches moins invasives », a déclaré le Dr Paolo De Coppi, membre de l’équipe de chirurgie fœtale pour le spina bifida, dans le communiqué.

Depuis 2011, plusieurs groupes ont développé des versions moins invasives de la chirurgie fœtale qui ne nécessitent que des incisions mineures dans l’utérus et présentent ainsi moins de risques pour la mère et l’enfant, Stat News a rapporté. Et certains médecins ont développé des techniques pour éviter de faire de grandes incisions dans l’utérus ou dans l’abdomen, mais à partir de 2019, cette approche était encore assez nouvelle et peu répandue.

« Comme pour toute nouvelle approche, nous devons d’abord comprendre pleinement les avantages et les risques encourus pour la mère et le bébé », a noté De Coppi. « Alors que nous cherchons à rendre ces futures procédures aussi sûres que possible, ce qui est clair, c’est que la chirurgie prénatale pour les patients atteints de spina bifida conduit à de meilleurs résultats. »

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • 12 Règles d'or pour se mettre à son compte - Daniel Porot - Livre
    Occasion - Bon Etat - Les Guides Réussite - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Icône ancienne Mère de Dieu du Signe Russie 30x20 cm
    Icône ancienne Mère de Dieu du Signe Russie 30x20 cm. Icône ancienne de la Russie centrale datant du début du XIX siècle, représentant la Vierge du Signe sur support en bois. Cette icône se caractérise par une structure circulaire récourrante : la tête de la Vierge, son auréole, son ventre doré dans lequel est inscrit l'Enfant Jésus bénissant avec une main, un parchemin dans l'autre. La Mère de Dieu est représentée avec les deux mains levées, ce qui fait que l'Enfant apparait suspendu à son sein.Ce type de représentation mariale est extrêmement ancienne, avec des attestations datant même des catacombes du VI siècle. Le nom de l'icône vient d'une prophétie d'Isaïe incarnée par la Vierge. La prophétie dit : "Le Seigneur même vous donnera un signe, une Vierge concevra un Enfant et son nom sera Emmanuel".Icône ancienne très précieuse, livrée avec certificat d'authenticité et document d'exportation dans un coffret en velours bleu.Dimensions : 31,8x26 cm.
  • Alexandre Turpault Taie d'oreiller en percale de coton rose 65x65
    Le modle Circée, orné d'un motif "Bougainvillier en fleurs", fait allusion la nymphe magicienne qui séduisit Ulysse et réussit le garder dans son jardin des délices, un jardin enchanté pleins dombres fraiches et de senteurs enivrantes. Vives et séduisantes, les notes florales se mlent aux touches auquarellées légres et gourmandes. Dégradée de roses, de corail et de carmin, avec une touche docre un peu vert, la palette se veut avant tout joyeuse et pétillante. Le revers apporte un contrepoint contemporain avec son micro-motif géométrique en blanc/gris. La taie d'oreiller réversible se compose d'une face imprimée "Bougainvillier en fleurs" et d'une face imprimée du motif coordonné micro-motif géométrique. Un volant de 2 centimtres encadre cette taie double rabat, et un passepoil contrasté vient sceller la taie d'une pointe d'ocre trs tendance.