dans

Une alliance numérique pour multiplier les opportunités, même au Sud

Les «mois de la pandémie» ont changé nos habitudes. Les relations sociales se sont éclaircies, la formation à distance a révolutionné le monde scolaire et le phénomène du smart working a explosé, travail «agile» qui se fait aussi à domicile grâce au soutien du réseau. Les données de l’Observatoire du travail intelligent de l’École de gestion du Politecnico di Milano parlent d’une transition de 570 000 travailleurs intelligents dans la période précédant la pandémie à 6,58 millions d’individus qui, pendant le verrouillage, ont expérimenté ce «nouveau» mode de travail .

Travail intelligent et post-pandémie

Le moment que nous vivons est encore difficile, mais le temps et l’arrivée progressive de nouvelles «solutions» nous font espérer un retour progressif à la normalité devant nous. Et à quoi ressemblera le monde du travail post-Covid19? Les experts disent qu’il sera difficile de remonter dans le passé, en effet: maintenant que nous avons expérimenté les avantages du travail «à domicile», il est très probable que nous évoluerons vers une forme hybride qui comprend des périodes de travail agile alternant avec le visage. réunions en personne.

Travail du Sud: je travaille du Sud

Une conséquence positive des derniers mois pourrait être d’avoir poussé de nombreux travailleurs à quitter la métropole où ils s’étaient installés pour travailler et retourner dans leur pays d’origine, souvent dans le sud de l’Italie. Un choix rendu possible par la diffusion d’un réseau Internet rapide, qui vous permet de travailler comme au bureau, mais depuis chez vous. SVIMEZ (Association pour le développement de l’industrie dans le Sud) a quantifié 145 000 travailleurs qui ont vécu le soi-disant «travail du Sud», avec des conséquences positives non seulement sur leur qualité de vie, mais aussi sur le contexte social et économique du Sud , sujet pendant des années au dépeuplement et à l’appauvrissement qui en résulte. Cet «exode inversé» est quelque chose de nouveau, et pour de nombreux jeunes, il pourrait s’avérer être une opportunité à ne pas gâcher. Pour cette raison, certains travailleurs de retour dans leur ville d’origine ont rejoint une association à but non lucratif, South Working – Lavorare dal Sud, qui vise à promouvoir et à étudier un modèle de travail flexible qui leur permet de travailler à distance où que vous soyez, quels que soient les contextes fortement urbanisés historiquement caractérisés par la présence d’infrastructures technologiques, dans le but de réduire les écarts économiques, sociaux et territoriaux qui existent malheureusement encore dans de nombreuses régions d’Italie.

A lire :  Les matériaux artificiels comme les routes, la construction l'emportent sur la vie naturelle sur Terre, selon une étude

Une alliance numérique pour connecter toute l’Italie

Le désir de donner à tous les mêmes opportunités en reliant les grands et petits centres italiens a fait de South Working le partenaire idéal pour Fibre ouverte, active depuis 2016 dans la construction d’un réseau de télécommunications à fibre optique à très haut débit (BUL) dans toutes les régions italiennes, qui permet un accès sans discrimination à tous les opérateurs de marché intéressés. South Working et Open Fibre ont signé un Memorandum of Understanding (MoU), un accord visant à coordonner un programme d’actions pour la diffusion de l’ultra haut débit sur le territoire national. Parmi les objectifs figurent ceux de diffuser la culture numérique auprès des citoyens et des administrateurs; soutenir les initiatives publiques et privées visant à encourager le travail agile, en particulier dans les zones moins urbanisées et de montagne, et partager une stratégie de cartographie qui se traduit par une «boussole» pour tous les travailleurs qui entendent opérer selon les principes du travail intelligent. «Open Fiber vise à créer des synergies avec toutes les réalités sociales et économiques impliquées dans le contraste de la fracture numérique du pays», explique Andrea Falessi, directeur des relations extérieures d’Open Fibre. «La diffusion des compétences et de la sensibilisation au numérique fait partie de notre raison d’être et de la mission de South Working». Mario Mirabile, vice-président de l’association du même avis: «L’avenir du travail passe de la durabilité et de l’ultra-haut débit, dans une perspective d’accessibilité toujours plus grande, pour une action concrète sur les territoires et pour les collectivités locales».

A lire :  tout ce que vous savez sur le prochain (et révolutionnaire) haut de gamme de Motorola

La beauté de rentrer à la maison

«Je travaillais à Rome depuis douze ans, mais la pandémie a tout changé», déclare Angela Delugan, ingénierie réseau d’Open Fibre, qui est revenue vivre à Caserta, sa ville natale. «L’entreprise m’a mis en mesure de travailler comme si j’étais au bureau, ma productivité s’est améliorée car je ne perds plus trois heures dans le trafic et ce temps que je peux utiliser pour moi-même, pour étudier, faire de l’exercice, être avec ma famille « . Et pour l’avenir, nous voyons la possibilité de rester basé dans le Sud, de déménager dans les grandes villes uniquement pour des réunions périodiques ou des besoins particuliers. Gaetano Basile, un architecte sicilien revenu dans sa ville, Terrasini, dans la province de Palerme, raconte également une histoire positive. Ici, il travaille désormais au plus près des personnes avec lesquelles il a grandi et peut profiter de la beauté de sa terre. «Je pense que le travail agile peut s’avérer être un outil valable pour réduire le fossé économique, social et territorial dans le pays et améliorer la qualité de vie de millions de personnes», dit-il.

Travail et lieux du cœur

Claudia Di Bari travaille également aujourd’hui en se partageant entre Rome et Manfredonia et est heureuse d’avoir redécouvert la beauté de sa terre et ses affections. Mais le travail intelligent n’implique-t-il pas également des difficultés? «Oui», répond Claudia. «La séparation claire entre le travail et la vie privée disparaît et cela peut être un problème à long terme. Heureusement, dans de nombreuses villes, il est possible de profiter des espaces de coworking qui sont décisifs en ce sens ». La technologie est le pilier du travail à distance et c’est pourquoi il est bon que toute l’Italie, et le Sud en particulier, intensifie la dynamique de la numérisation. «Ce serait optimal», conclut Claudia, «ne plus avoir à choisir entre le travail et la famille. South Working représente la bonne solution pour poursuivre ses objectifs professionnels sans renoncer à vivre dans ses lieux de prédilection ».

A lire :  Cecotec Conga 6090: désormais avec une puissance d'aspiration de 10000 Pa et un nettoyage sélectif des locaux

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • MAVI SUD Srl Vitamines Mavigen Savon 100g
    MAVIGEN SOAP avec VITAMINES vitamines de type savon de Marseille. Pour revitaliser l'action, assainit delicatamentelasciando la peau plus claire et plus elastique. Convient a tous les types de peau, meme lapiu sensible et delicat. pH physiologique. Aucun agent de conservation. En tant que normalesapone peut
  • HommeBijoux Bague alliance mariage anneau de fiançailles homme femme titane noire Taille de bague ∅ - FR 59-60 (US 9)
    Une bague bicolore élégante qui se partage à deux ou pour soi-même!
  • HommeBijoux Bague alliance anneau de fiançailles homme femme titane brûlures bleues Taille de bague ∅ - FR 70-71 (US 13)
    Une bague bicolore en titane avec effet surprenant de brulures bleues, qui se partage à deux ou pour soi-même!