dans

Un essaim de 20000 tremblements de terre pourrait provoquer une éruption des volcans islandais

Plus de 20 000 tremblements de terre ont secoué le sud de l’Islande cette semaine, secouant la capitale Reykjavik et gardant les géologues sur leurs gardes alors que tous les signes indiquent une éruption volcanique imminente, le Office météorologique islandais (OMI) a fait rapport jeudi 4 mars.

Le marathon de tremblements de terre de cette semaine continue une vague d’activité sismique qui a commencé le 24 février, lorsqu’un tremblement de terre de magnitude 5,7 a frappé près de la péninsule islandaise de Reykjanes, à environ 32 kilomètres de la capitale.

Les tremblements de terre d’une magnitude de 5,0 à 5,9 sont considérés comme modérés et peuvent causer de légers dommages aux bâtiments voisins, selon l’Université technologique du Michigan. Heureusement, l’épicentre du séisme était suffisamment éloigné des zones peuplées de l’île pour qu’aucun dommage ou blessure n’ait été signalé.

La grande majorité des milliers de tremblements de terre qui ont suivi l’événement du 24 février ont été mineurs, avec seulement deux tremblements de terre enregistrant une magnitude supérieure à 5,0, selon l’OMI. Pourtant, les habitants de Reykjavik ont ​​ressenti le tremblement jour après jour, certains « se réveillant avec un tremblement de terre, d’autres [going] dormir avec un tremblement de terre, « Thorvaldur Thordarson, professeur de volcanologie à l’Université d’Islande, a dit au New York Times.

Bien que déconcertant, il n’y a « rien à craindre », a ajouté Thordarson, car les tremblements de terre ont tous été suffisamment mineurs et lointains pour laisser Reykjavik indemne. (Pendant ce temps, l’OMI a émis un avertissement concernant un risque accru de glissement de terrain sur la péninsule de Reykjanes, mais n’a donné aucune autre indication aux citadins.)

A lire :  Les astronautes font une sortie dans l'espace aujourd'hui pour mettre à niveau un module scientifique de station spatiale. Regardez-le en direct!

Dans le passé, des essaims sismiques comme celui-ci ont été observés avant les éruptions volcaniques dans le sud de l’Islande, selon l’OMI. Mouvement magmatique à la frontière entre l’Amérique du Nord et l’Eurasie plaques tectoniques rencontrer a probablement provoqué les tremblements, a déclaré l’agence, qui pourraient alimenter les cinq volcans sur la péninsule de Reykjanes.

Si l’un des volcans du sud de l’Islande fait sauter son sommet dans les semaines à venir, les éruptions seront à la fois attendues et gérables. Selon Thordarson, les volcans du sud de l’Islande subissent des «pulsations» d’activité tous les 800 ans environ, et la dernière impulsion s’est produite entre le 11ème et le 13ème siècle. L’Islande est « à l’heure » pour un autre cycle d’éruption, a-t-il ajouté.

Tout comme les tremblements de terre, ces éruptions potentielles ne devraient pas non plus constituer une menace pour les habitants d’Islande. De telles éruptions ne ressembleraient en rien à l’éruption explosive de 2010 du Volcan Eyjafjallajökull, qui a envoyé une colonne de cendres à plus de 9 km dans le ciel, a forcé des centaines de personnes à évacuer et a interrompu le trafic aérien européen pendant six jours, a écrit le volcanologue Dave McGarvie dans La conversation.

« Les éruptions dans le sud-ouest de l’Islande sont d’un type de roche fluide appelé basalte. Cela se traduit par des courants de lave lents alimentés par des cratères et des cônes qui explosent doucement », a écrit McGarvie, de l’Université de Lancaster dans le Lancashire, en Angleterre. « En Islande, on les appelle chaleureusement des » éruptions touristiques « car elles sont relativement sûres et prévisibles. »

A lire :  L'affirmation virale selon laquelle seulement 6% des décès dus au COVID-19 ont été causés par le virus est totalement erronée

Actuellement, les touristes qui entrent en Islande sont soumis à une période de quarantaine de cinq jours en raison de la pandémie de COVID-19, donc les observateurs des volcans espèrent se déplacer rapidement ou se contenter de la vue webcam.

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • VALDEROMA Radiateur à inertie PLINTHO Terre Lunaire Valderoma 2000W Plinthe TL2000P
    Radiateur inertie bas qui allie commodité et design ! Design avec sa finition Terre Luanire, le radiateur bas Plintho dispose d'une faible hauteur de seulement 35 cm ! Idéal pour profiter des espaces perdus, sous les fenêtres par exemple. Double inertie grâce à la technologie Dual Kherr In & Out : apporte
  • VALDEROMA Radiateur à inertie Wifi Terre Lunaire 2000W Horizontal - Valderoma TL2000W
    Un radiateur électrique à haute technologie : intelligent et connecté ! Radiateur Terre Lunaire pour une décoration minérale dans l'air du temps. Gérer et contrôler votre radiateur à distance (en option) . Double inertie grâce à la technologie Dual Kherr In & Out . Radiateur programmable et modifiable selon
  • VALDEROMA Radiateur à inertie Touch Silicium Terre Lunaire 2000W Horizontal - Valderoma TL2000T
    Radiateur électrique à inertie efficace et intuitif ! Radiateur chaleur douce . Radiateur electrique décoratif finition Terre Lunaire . Température stable. Plus d'inertie grâce à la double accumulation : Dual Kherr In & Out, accumulateur supplémentaire à l’intérieur du radiateur. Ecran tactile: facile à