in

Un « confinement dur », parmi les options que la France envisage pour contenir la contagion du coronavirus

, 27 janv. () –

Le gouvernement français a supposé que le renforcement du couvre-feu, qui commence à 18 heures, ne suffisait pas pour arrêter la troisième vague de cas de coronavirus et envisage déjà «différents scénarios», parmi lesquels un «confinement dur».

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a expliqué à l’issue du Conseil des ministres que le président français Emmanuel Macron avait demandé « une analyse complémentaire » avant de prendre une décision finale, initialement attendue ce mercredi.

Les options sur la table vont « du maintien du cadre actuel à un confinement très sévère », selon Attal, qui estime néanmoins « improbable » que les restrictions actuelles ne soient pas renforcées, étant donné que des mesures telles que les couvre-feux tactiles l’ont été « . relativement efficace », rapporte la télévision publique.

L’exécutif estime qu’elles ne suffisent pas à plier la courbe car, avec les nouvelles variantes, les infections progressent «à un rythme significatif». La souche britannique représente déjà 10% des cas détectés dans la région métropolitaine de Paris et la France accumule déjà plus de 3 millions de positifs.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂