in

Un ange, un diable et un cœur rouge sang apparaissent au pôle sud martien

C’est l’été au pôle sud de Mars, et les anges et les démons sortent pour jouer. Vous pouvez les voir tous les deux sur une nouvelle image époustouflante du pôle récemment décongelé, prise par l’Agence spatiale européenne (ESA).

Les démons, il faut le dire, sont faits de poussière. Juste comme sur Terre, Diables de poussière martiens se forme lorsqu’une poche d’air chaud monte soudainement à travers une colonne d’air frais, créant un courant ascendant en rotation. (Contrairement à la Terre, ces cyclones poussiéreux peuvent atteindre une hauteur de 6 miles ou 10 kilomètres). Vous pouvez voir les traces éraflées d’un tel cyclone dans la région sombre à l’extrême gauche de cette image.

Et quant à l’ange? Pour une explication, nous devrons nous tourner vers les cieux. Regardez de près le « halo » autour de la tête de l’ange et vous remarquerez les parois abruptes et inclinées d’un cratère d’impact. Selon une déclaration de l’ESA, cette caractéristique éthérée est le produit d’une collision de météorite qui a creusé profondément dans la croûte de la planète rouge, créant un cratère et révélant les couches de sédiments anciens ci-dessous.

Sur cette carte topographique, les régions bleues et violettes montrent des altitudes basses tandis que les régions rouges, jaunes et blanches montrent des altitudes plus élevées. Remarquez le cratère profond autour de la tête de l’ange. (Crédit d’image: ESA)

En relation: Les 12 objets les plus étranges de l’univers

Ces anciennes couches prennent une teinte rouge foncé et sont visibles sur cette image tout au long du corps de l’ange ainsi que dans la structure en forme de cœur sous son aile droite. De quoi est fait ce truc rougeâtre, les scientifiques ne sont pas sûrs. Ces étranges dépôts sombres se trouvent partout sur Mars et seraient le résultat d’une ancienne activité volcanique, longtemps enfouie sous la croûte martienne, selon l’ESA. L’érosion, les impacts d’astéroïdes et les vents violents ont lentement fait remonter ces mystérieuses cicatrices rouges à la surface.

Cette image a été capturée par le vaisseau spatial Mars Express de l’ESA, qui est en orbite autour de la planète rouge depuis 2004. Ces structures mystérieuses près du pôle sud martien ne sont désormais visibles qu’en raison de la saison; normalement, toute la zone serait couverte d’une calotte glaciaire de 400 km de large. Soyez reconnaissant de ne pas avoir à pelleter votre voiture.

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂