in

Twitter à nouveau piraté, adresses e-mail et autres détails de plus de 200 millions d’utilisateurs volés

Un groupe israélien de surveillance de la cybersécurité a révélé que, selon leur étude, les pirates ont volé les adresses e-mail ainsi que d’autres données personnelles de plus de 200 millions d’utilisateurs de Twitter et les ont publiées sur un forum de piratage en ligne sur le dark web.

Twitter à nouveau piraté, adresses e-mail et autres détails de plus de 200 millions d'utilisateurs volés

Alon Gal, co-fondateur de la société israélienne de surveillance de la cybersécurité Hudson Rock, s’est rendu sur LinkedIn et a publié un message révélant la découverte de son entreprise. Il a également ajouté qu’en raison de la nature du piratage et du type de données volées, la violation entraînera malheureusement beaucoup de piratage, de phishing ciblé et de doxing.

Comme c’est le cas avec Twitter depuis que Musk a pris le relais, la plateforme de médias sociaux n’a ni commenté le rapport, ni répondu aux demandes de renseignements sur la violation depuis cette date. On ne sait toujours pas quelles mesures, le cas échéant, Twitter a prises pour enquêter ou résoudre le problème, bien que cela puisse également avoir quelque chose à voir avec le fait que Musk a dissous toutes les équipes de relations avec les médias et de communication de Twitter.

De plus, Musk ne veut pas qu’un employé actuel de Twitter parle à la presse et partage la moindre information.

Troy Hunt, créateur du site de notification de violation Have I Been Pwned, a consulté les données divulguées et a déclaré sur Twitter qu’elles semblaient « à peu près ce qu’elles ont été décrites ». Il n’y avait aucun indice sur l’identité ou l’emplacement du pirate ou des pirates à l’origine de la violation. Cela a peut-être eu lieu dès 2021, soit avant qu’Elon Musk ne reprenne la propriété de l’entreprise l’année dernière.

Les affirmations sur la taille et la portée de la violation variaient initialement avec les premiers comptes rendus en décembre indiquant que 400 millions d’adresses e-mail et de numéros de téléphone avaient été volés.

Une brèche majeure sur Twitter pourrait intéresser les régulateurs non seulement aux États-Unis d’Amérique, mais aussi en Europe. La Commission de protection des données en Irlande, où Twitter a son siège européen, et la Federal Trade Commission des États-Unis ont surveillé la société appartenant à Elon Musk pour se conformer respectivement aux règles européennes de protection des données et à une ordonnance de consentement américaine.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. ?