dans

Tous les films de Christopher Nolan classés du pire au meilleur

La récente première de «  Tenet  » a sûrement fait de nombreuses critiques d’une manière ou d’une autre sur la filmographie de Christopher Nolan, l’esprit brillant derrière elle. Chez Espinof, nous avons également voulu le faire et vous trouverez ci-dessous tous ses films classés du pire au meilleur selon mes critères personnels. Ne le prenez pas comme une affirmation irréfutable, mais comme une excuse pour ouvrir le débat sur le cinéma de son réalisateur.

‘Tenet’ (2020)

Une grosse déception qui part d’une idée très juteuse et propose ensuite un spectacle avec une scène impressionnante mais vide dans l’humain. Ses pauvres personnages principaux pèsent comme une pierre, car ils devraient servir de point d’entrée et de support à un univers parfois fascinant qui parvient rarement à être à la hauteur de la bombe qu’il recherche.

Critique à Espinof

‘Suite’ (1998)

Le premier long métrage de Nolan révèle déjà le grand thème constant de ses premiers travaux et offre une approche directe et concise de son point de départ particulier. Cependant, cela finit par être une proposition quelque peu irrégulière dans laquelle, dans une certaine mesure, il se concentre sur l’expérimentation, il n’est donc pas très intéressé à développer l’histoire et finit par y réfléchir un peu.

Critique à Espinof

‘The Dark Knight: The Legend Rises’ (‘The Dark Knight Rises’, 2012)

Dark Reborn

La tranche la moins inspirée de la trilogie Batman de Nolan. Je me souviens que la première fois que je l’ai vue, j’étais assez satisfait, surtout de tout ce qui se passe jusqu’à la première confrontation avec le redoutable Bane joué par Tom Hardy. Avec le temps – et quelques révisions – j’ai chuté petit à petit. Il ne manque pas de scènes impressionnantes et c’est ennuyeux du tout, mais c’est déséquilibré et donne le sentiment que le cinéaste voulait déjà tourner la page et laisser le super-héros de DC derrière.

Critique à Espinof

‘Insomnie’ (‘Insomnie’, 2002)

Insomnie

Remake d’un film norvégien avec lequel Nolan devait prouver qu’il était un réalisateur avec lequel il fallait compter à Hollywood pour des productions plus ambitieuses. Sur la thématique, cela cadre à merveille avec son travail, mais il se remarque un peu plus timide, faisant ressortir son talent à de rares occasions et le grand duo principal formé par Al Pacino et Robin Williams étant de loin le meilleur de la série. Malgré tout, cela aurait pu être un thriller du tas et au moment de vérité il a une atmosphère travaillée qui aide à surmonter certaines de ses faiblesses.

Critique à Espinof

‘Origine’ (‘Inception’, 2010)

Origine

C’est probablement l’un des blockbusters préférés des monstres avec des prétentions – qui ne sont qu’une petite partie des adeptes de ce film choquant – mais cela ne veut pas dire que c’est un grand spectacle dans lequel Nolan a pleinement profité de sa liberté pour aller de l’avant. Une telle bande sans faire partie d’une franchise ni adapter quelque chose de succès avéré. Il est vrai qu’il explique peut-être trop quelque chose – et encore beaucoup ne l’ont pas compris – et que le cinéaste se recrée plus que nécessaire à certains égards, mais aussi qu’à sa manière c’était la clôture de sa scène, plus, pour ainsi dire, pessimiste. et cela fonctionne toujours comme un coup aujourd’hui.

Critique à Espinof

‘Interstellaire’ (2014)

Interstellaire

S’il y a une chose que l’on peut reprocher à divers films de Nolan, c’est son manque d’humanité. Il a des idées tellement ambitieuses et hors du commun qu’il oublie parfois la nécessité pour le public de se connecter avec ce qui se passe au-delà de la finition impressionnante de ses films. C’est peut-être là qu’il intègre le mieux cela de son côté le plus cérébral, en particulier dans une dernière section qui est essentielle pour savoir à quel point cela semble être un grand film ou quelque chose d’un peu absurde.

Critique à Espinof

‘Batman commence’ (2005)

Homme chauve-souris

Un excellent redémarrage pour une franchise qui avait besoin d’un coup de pouce majeur après le fiasco ‘Batman & Robin’. C’est aussi le film de la trilogie dans lequel nous avons un Nolan plus mesuré pour satisfaire les intérêts de Warner et dans lequel le rôle de Batman en tant que super-héros est plus marqué, même s’il est également noté qu’il ne s’y intéresse pas. spécialement. Sa grande distribution et un scénario parfaitement lié servent à la fois à nous montrer la genèse du justicier de Gotham et à le voir à pleine capacité.

Critique à Espinof

‘Le chevalier noir’ (‘Le chevalier noir’, 2008)

Joker

Beaucoup le considèrent comme le meilleur film de super-héros de tous les temps. J’adore mais je ne suis pas si clair qu’un film si marqué par la présence du superlatif Joker joué par Heath Ledger mérite cet honneur qui manque parfois à ce que le justicier de Gotham ait une plus grande présence. Cela ne veut pas dire que c’est une émission impressionnante dans laquelle Nolan a imprimé toutes ses obsessions pour le plus grand plaisir de millions de téléspectateurs à travers la planète.

Critique à Espinof

‘Dunkerque’ (‘Dunkerque’, 2017)

Dunkerque

Intensité pure, sans doute le film de Nolan dans lequel les dialogues ont moins d’importance et c’est par l’utilisation d’images et de sons – je n’oublie pas la magnifique bande-son de Hans Zimmer – qu’il nous plonge dans un moment clé La Seconde Guerre mondiale. Il y parvient à combiner le besoin de nous rattraper dès le premier instant et de ne jamais lâcher prise jusqu’au bout avec le fait de nous donner un mauvais moment pour se mettre dans la situation des personnages. Cela signifie que personne dans le casting ne se démarque de sa propre lumière, mais en retour, ils marquent tous à un niveau élevé et constant.

Critique à Espinof

‘Mémento’ (2000)

Mémento

Pour beaucoup – y compris la plupart de ses détracteurs – le meilleur film de Nolan et il ne manque pas d’arguments pour aspirer à cet honneur. On y voit déjà le penchant de l’auteur pour les personnages qui portent leur obsession à un tel point qu’ils flirtent souvent ou tombent dans l’autodestruction. Tout cela avec un récit habile qui présente de manière impeccable le trouble de la mémoire subi par le protagoniste joué par Guy Pearce. Un excellent film qui a été la véritable lettre de présentation du cinéaste à Hollywood.

Critique à Espinof

‘Le tour final (Le Prestige)’ (‘Le Prestige’, 2006)

Prestige

Le seul film de Nolan que j’aime le plus à chaque fois que je le vois, et que la première fois j’en étais très satisfait malgré toute la polémique entourant à la fois sa fin et le traitement de ses personnages féminins, un problème récurrent dans son travail et il est clair pour moi que cela a commencé à être souligné ici. Le fait est que la rivalité féroce entre les personnages interprétés par Christian Bale et Hugh Jackman ne cesse de me fasciner, elle a une structure exemplaire et une finition visuelle puissante qui me rend fasciné. Et à cela, il faut ajouter le magnétisme impressionnant que David Bowie dégage en tant que Tesla.

Critique à Espinof

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • FOCAL Sib Evo Dolby Atmos 5.1.2 Pack Enceintes Compactes Home Cinéma
        CINQ SATELLITES SIB EVO ET UN CAISSON CUB EVO Ce pack Home Cinéma d'enceintes Sib Evo 5.1 vous offrira le meilleur de votre musique en stéréo, ou les plus belles sensations en visionnant vos films. La puissance des satellites est très démonstrative pour leur taille. La bande sonore restitue à la perfection tous les détails de la musique, mais aussi la présence des voix et l'intensité de l'action et de l'émotion. Tous les éléments clés d'un film sont parfaitement retranscrits : vous aurez la sensation immédiate d'être immergé au cœur de l'action, avec une clarté très nette et une grande précision sonore. Sib Evo est la nouvelle génération de Sib & co, une gamme de référence sur le Home Cinéma. Vous êtes sûr de trouver la solution idéale pour une configuration complète à la fois structurée et cohérente dans votre maison. Le système Sib Evo s'accompagne du Cub Evo, compact mais puissant, qui offre un rendu sonore équivalent à des caissons de basses beaucoup plus imposants. Associée au caisson de grave Cub Evo, en pack 5.1, elle peut aussi être installée avec Sib Evo Dolby Atmos® : vous disposerez d'un système Home Cinéma d'une dimension totalement nouvelle. Une révolution pour vos films ! Ce pack s'intégrera dans des pièces de 10 à 50 m2. Il s'adaptera à votre intérieur en lui apportant sa touche très design. DÉJÀ UNE RÉFÉRENCE… Sib & Co est restée une référence sur le marché du Home Cinéma depuis 2002 ! Cette nouvelle édition Sib Evo vient compléter la première : les deux systèmes sont parfaitement compatibles. Les performances ont été encore améliorées avec un volume plus important. L'installation 5.1 constitue un système très cohérent pour vous offrir des sensations inédites ! SURDOUÉE Sib Evo est composée d'un haut-parleur 5'' en Polyflex et un tweeter à dôme en tissu ¾'' inséré dans un volume important pour obtenir une réponse en fréquence très large. Le caisson de grave Cub Evo reprend tous les codes design de nos caissons de basses Hi-fi, dans un produit " lifestyle ". Équipé d'un haut-parleur de 8'' et d'un amplificateur de 200 W classe D, il se caractérise par une structure en MDF et sa finition Noir Mat.
  • FOCAL SIB EVO 5.1- DEMANDEZ UN PRIX D'AMI
    Ce pack Home Cinéma d’enceintes Sib Evo 5.1 vous offrira le meilleur de votre musique en stéréo, ou les plus belles sensations en visionnant vos films. La puissance des satellites est très démonstrative pour leur taille. La bande sonore restitue à la perfection tous les détails de la musique, mais aussi la présence des voix et l’intensité de l’action et de l’émotion. Tous les éléments clés d’un film sont parfaitement retranscrits : vous aurez la sensation immédiate d’être immergé au cœur de l’action, avec une clarté très nette et une grande précision sonore. Sib Evo est la nouvelle génération de Sib & co, une gamme de référence sur le Home Cinéma. Vous êtes sûr de trouver la solution idéale pour une configuration complète à la fois structurée et cohérente dans votre maison. Le système Sib Evo s’accompagne du Cub Evo, compact mais puissant, qui offre un rendu sonore équivalent à des
  • FOCAL Sib Evo 5.1 Pack Enceintes Compactes Home Cinéma - Noir
       CINQ SATELLITES SIB EVO ET UN CAISSON CUB EVO Ce pack Home Cinéma d'enceintes Sib Evo 5.1 vous offrira le meilleur de votre musique en stéréo, ou les plus belles sensations en visionnant vos films. La puissance des satellites est très démonstrative pour leur taille. La bande sonore restitue à la perfection tous les détails de la musique, mais aussi la présence des voix et l'intensité de l'action et de l'émotion. Tous les éléments clés d'un film sont parfaitement retranscrits : vous aurez la sensation immédiate d'être immergé au cœur de l'action, avec une clarté très nette et une grande précision sonore. Sib Evo est la nouvelle génération de Sib & co, une gamme de référence sur le Home Cinéma. Vous êtes sûr de trouver la solution idéale pour une configuration complète à la fois structurée et cohérente dans votre maison. Le système Sib Evo s'accompagne du Cub Evo, compact mais puissant, qui offre un rendu sonore équivalent à des caissons de basses beaucoup plus imposants. Associée au caisson de grave Cub Evo, en pack 5.1, elle peut aussi être installée avec Sib Evo Dolby Atmos® : vous disposerez d'un système Home Cinéma d'une dimension totalement nouvelle. Une révolution pour vos films ! Ce pack s'intégrera dans des pièces de 10 à 50 m2. Il s'adaptera à votre intérieur en lui apportant sa touche très design. DÉJÀ UNE RÉFÉRENCE… Sib & Co est restée une référence sur le marché du Home Cinéma depuis 2002 ! Cette nouvelle édition Sib Evo vient compléter la première : les deux systèmes sont parfaitement compatibles. Les performances ont été encore améliorées avec un volume plus important. L'installation 5.1 constitue un système très cohérent pour vous offrir des sensations inédites ! SURDOUÉE Sib Evo est composée d'un haut-parleur 5'' en Polyflex et un tweeter à dôme en tissu ¾'' inséré dans un volume important pour obtenir une réponse en fréquence très large. Le caisson de grave Cub Evo reprend tous les codes design de nos caissons de basses Hi-fi, dans un produit " lifestyle ". Équipé d'un haut-parleur de 8'' et d'un amplificateur de 200 W classe D, il se caractérise par une structure en MDF et sa finition Noir Mat.